La boutique de délices d'Anne-Lise Signouret, artisan chocolatier (Gap)

Vous aimez le chocolat, le bon chocolat artisanal, les ganaches fondantes aux parfums subtils, alors vous êtes à la bonne adresse. On m'avait déjà vanté la qualité des chocolats d'Anne-Lise Signouret, j'ai donc été ravie de faire sa connaissance sur le salon Les Femmes d'abord le week-end dernier. Et encore plus de lui rendre visite dans sa boutique / atelier qui fleure bon le chocolat, évidemment. 

 

Cette chocolaterie qui fêtera ses trois ans en février prochain, c'est l'histoire d'une passion, d'une reconversion et d'une amitié qu'Anne-Lise m'a racontée entre deux clients. Et cet ours polaire si mignon qu'on hésiterait presque à y toucher jusqu'à ce que l'on croque dedans, a été créé spécialement pour ces fêtes de fin d'année.  C'est joli l'idée d'offrir un ours à Noël, non ?

 

Lire la suite

Les bijoux vagabonds de Tcé-Tcé

Tcé-Tcé, bijoux fantaisie, créations, pièces uniques,
La roulote de Tcé-Tcé au marché de Gap - photo Céline Besson

Serait-ce le mois de décembre qui approche, la quête d'idées de cadeaux ou une réponse à donner à la question rituelle : tu veux quoi pour Noël ? Un peu de tout ça et le fait est que samedi dernier, alors que je passe depuis des années devant la roulote de Tcé-Tcé au marché de Gap, j'ai pris (enfin) le temps de m'y arrêter. C'est peut-être aussi parce que l'on se suit sur Instagram et que j'aime l'univers qui transparait dans ses publications et ses bijoux, décalés et vagabonds, comme elle les définit si bien.

 

Cela fait dix ans que Céline confectionne à la main, dans ce que j'imagine être un cabinet de curiosité, des pièces uniques et des petites séries qui mêlent éléments anciens et chinés avec des pierres fines, du verre, du coton ou même du végétal. Les inspirations sont multiples et pleine de poésie.

Lire la suite

Résidence de l'artiste Djob à la Mine du Fournel (retour en images)

Résidence d'artiste, Djob, Mine du Fournel, Hautes Alpes
Djob - Triptyque - Mine du Fournel

C'est une chose de vous informer d'un évènement artistique, c'en est une autre d'aller découvrir in situ le travail de l'artiste. Ayant eu l'occasion de descendre à la Mine du Fournel lundi matin en compagnie de l'artiste Djob, je reviens une dernière fois, en images, sur cette résidence co-organisée par l'association Ethno-Logique et la Mine d'Argent du Fournel

 

Dans ce projet, intitulé La Mine du Cthulhu, Djob s'est inspiré des oeuvres de l'américain H.P. Lovecraft, du lieu, de son histoire et de son atmosphère si particulière, en lien évidemment avec son univers et travail de street artist. Réalisés in situ pendant sa résidence, ses quatre triptyques s'inscrivent admirablement dans les espaces choisis. Ils font corps avec les formes, les ombres et les textures et couleurs de la roche.

 

C'est à la fois beau et étrange. Comme il est étrange de déambuler ainsi sous terre, dans ces galeries façonnées par les hommes au cours des siècles, et de tenter d'imaginer leur labeur quotidien. Cette vie dans la pénombre à extraire du minerai. Respect.

Lire la suite

Connaissez-vous le réseau ELLEA - Entrepreunariat féminin ?

ELLEA, acronyme de "Elles Entreprennent dans les Alpes", est une association née en novembre 2014 et un réseau solidaire d'entrepreneuses. C'est bien évidemment via   sa page Facebook que j'ai pour la première fois entendu parler de cette association. Je n'en suis pas encore membre mais ça ne saurait tarder parce qu'il est important, voire nécessaire, de pouvoir échanger, partager nos difficultés d'entrepreneuses et s'entraider dans une écoute et une bienveillance qui n'exclut pas, loin de là, la convivialité et les bons moments. 

 

Je m'en suis rendue compte en participant à un "after work" en octobre, où j'ai rencontré quelques-unes des 40 adhérentes du réseau. Je connaissais déjà la présidente de l'association dont j'avais pu apprécier l'énergie et l'implication. Le projet Femmes des possibles qui se déroule actuellement dans le quartier du Haut-Gap, avec le soutien de la mairie de Gap dans le cadre du contrat de ville 2016-2020, offre un exemple concret de ce que ELLEA peut proposer comme action de sensibilisation à l'entrepreunariat féminin. Et comme il y a de fortes chances que cette action soit reconduite dans d'autres quartiers de Gap l'année prochaine, ça valait bien un petit focus. 

Lire la suite

Chronique en vrac #1 : c'est beau l'automne mais...

Oyez lecteurs, lectrices, je ne sais pas comment vous vous sentez en cet mi-novembre mais moi je suis FATIGUÉE ! Voilà, c'est dit. Pas forcement super vendeur mais cela explique en partie mon manque d'assiduité à écrire et publier. 

 

Il parait que c'est normal, cette baisse d'énergie. L'hiver approche, on le sait, on le sent, malgré le flamboiement des couleurs automnales. Et quand le corps s'y met, en mode mini-infections, la tentation du repli est grande (et la culpabilité de remettre à plus tard aussi). 

 

Bref, je suis fatiguée et il est plus que probable que les informations diffusées via les newsletters que je reçois et les fils d'actualités sur les réseaux sociaux y contribuent aussi. Comme la concomitance de l'élection de Donald Trump et de la disparition de Léonard Cohen.

Lire la suite

L'artiste DJOB investit la Mine du Fournel jusqu'au 25 novembre

Mystérieuse cette silhouette dans la pénombre d'une des galeries de la Mine d'argent du Fournel. C'est celle de DJOB, artiste et graffeur, invité par l'association Ethno-Logique en partenariat avec la municipalité de l'Argentière-La Bessée, à transposer le temps d'un projet, son expérience de la culture urbaine et son univers dans un monde souterrain et industriel. 

 

Je vous avais déjà parlé d'Ethno-Logique lors de l'exposition Chimères Urbaines, mais pas assez néanmoins de leurs activités qui participent à la préservation du patrimoine culturel et à la valorisation des sites patrimoniaux, notamment en invitant des artistes à s'y exprimer. Ce nouvel évènement artistique et culturel en témoigne. Il dure jusqu'au 25 novembre et des visites sont proposées au public. Si vous souhaitez des renseignements sur les dates et les horaires, c'est ici : 04 92 23 02 94.

 

Lire la suite

Le marché aux fruits anciens d'Orpierre

Depuis que j'ai posé mes valises dans les Hautes Alpes, je n'avais jamais réussi à aller au marché des fruits anciens d'Orpierre. Toujours à vagabonder ailleurs, mais cette année fut la bonne. Qui plus est le temps samedi dernier était splendide, en témoigne le bleu du ciel, idéal pour découvrir cette 15ème édition organisée par l'Association Fruits Anciens de l'Orpierrois

 

Je n'apprendrais rien à ceux qui sont des habitués de ce marché, mais cela donnera peut-être envie à d'autres de s'y rendre l'année prochaine. Quant au joli village d'Orpierre, les aficionados de l'escalade le connaissant forcement pour les falaises qui l'entourent et sa Via ferrata. Escalader ce n'est pas mon truc, par contre j'aime les marchés, la découverte de nouveaux producteurs et m'instruire au passage sur les variétés de pommes et poires anciennes ou la fabrication des pistoles

Lire la suite

Les rendez-vous de novembre du théâtre La Passerelle

Théâtre La Passerelle, Dites à ma mère que je suis là, Cie Etat d'Urgence, Affiche
Dites à ma mère que je suis là

Haut les coeurs !

Ça c'est parce qu'aujourd'hui beaucoup de choses m'énervent, un jour où l'humanité me désespère, un peu, beaucoup...

Et qu'encore une fois c'est par l'art que revient l'espoir, en feuilletant le programme de novembre de La Passerelle. Il est riche, éclectique, invitation à différents voyages, migratoire, au bout de la nuit, sur les traces d'Ulysse (qui nuirait gravement à la santé), musicale avec l'intriguant : passage : d'Otillie (B) ou Comme je l'entends de Benjamin Dupé. Alors ouvrons nos yeux, nos oreilles et nos coeurs et partons ensemble à la découverte de ces spectacles.

Lire la suite

Les chroniques du potager : saison 2016 #11 (octobre)

Potager, Gap, Hautes Alpes, choux Romanesco, panais
Choux Romanesco et panais

J'étais partie pour inaugurer une nouvelle rubrique consacrée au bien-être mais je me suis ravisée vu mon état un peu faiblard (syndrome du lundi...). Mal de tête et cette sensation que l'on connait tous du rhume qui aimerait bien prendre ses aises, donc pas l'idéal pour parler de bien-être.

 

Du coup, voici ma dernière chronique du potager pour cette saison 2016, parce que bon, c'est bien la fin. A part quelques panais qui peuvent rester en terre tant qu'il ne gèle pas et des choux Romanesco prêts à être récoltés, il ne reste plus rien, sinon les parcelles que l'on retournera une dernière fois avant l'hiver. Cette année encore, le bilan est positif, avec quelques ratés parce qu'il en faut bien. 

Lire la suite

La Disparition, magie d'une déambulation urbaine et mystérieuse

La Disparition, Théâtre la Passerelle, Saison 2016/2017, Begat Theatre, Gap
La Disparition, Begat Theatre

Là encore je m'incline, après avoir vécu samedi dernier cette déambulation urbaine pleine de mystères, conçue par la compagnie Begat Theatre et proposée par le théâtre La Passerelle.

 

Qu'est donc devenue Carlotta Valdez, écrivain de polars à succès, disparue alors que son éditeur attendait la livraison de La Disparition, son dernier opus au titre prémonitoire. Après une heure et demi d'enquête dans les rues de Gap, à suivre la trace de ses derniers mouvements et apparitions, à recouper les informations et indices qui m'ont été donnés, j'ai bien ma petite idée. Et j'en sais un peu plus sur Carlotta et peut-être sur moi-même, tant la mise en abime et le rapport ténu entre fiction et réalité que proposent cette expérience a quelque chose de vertigineux. 

Lire la suite

Comment devenir Légumivore grâce à Tommy Myllymäki

Légumivore, Tommy Myllymäki, Editions Marabout, recettes, cuisine, légumes
Le lutrin, c'est super pratique quand on cuisine ;-)

Et grâce aussi à ma mère qui m'a offert Légumivore pour mon anniversaire. Ce livre de recettes de Tommy Myllymäki, chef suédois pas encore quadra mais déjà récompensé d'un Bocuse d'Argent en 2011, fort actif et connecté (2 restaurants, une émission de TV, des livres de recettes et près de 45 000 abonnés sur Instagram où il s'exprime en anglais, contrairement à son site et sa page Facebook tout en suédois), et qui est devenu ma bible cuisine du moment (aux Editions Marabout).

 

Tommy adore les légumes, moi aussi, on était fait pour se comprendre. Tous les légumes ne s'y trouvent pas, car il a retenu ses favoris, ceux qu'ils cuisinent chez lui, les saveurs proposées dans ses restaurants, bref les recettes vers lesquelles il revient régulièrement. Et ce qu'il y a de vraiment bien (à part le goût et les saveurs), c'est qu'elles sont simples à réaliser !

Lire la suite

Sur Ton Dos, balade acrobatique et acte poétique à la Petite Céüse

Où comment devenir accro en l'espace de quelques heures des Curieux de Nature proposés par le théâtre La Passerelle. Je ne vais pas revenir sur ce que j'ai écris ici sur les Curieux de Nature, mais tenter de relater ce que j'ai vécu samedi dernier, en fin de journée, sur le chemin de la Petite Céüse. 

 

Volontairement, je n'avais pas regardé la vidéo "Sur Ton Dos" qui fut le point de départ de cette aventure. L'évidence pour Philippe Ariagno,  directeur du théâtre, de proposer à Frédéri Vernier et Justine Berthillot d'investir un espace naturel des Hautes Alpes et de l'habiter de leur présence acrobatique. Pour les avoir rencontrés la veille de la Générale, enthousiastes, excités et en même temps plein de questionnements, j'en savais assez et je n'avais pas besoin d'images. Mais j'en ai maintenant, de cette balade acrobatique et poétique, et il est fort possible qu'en refaisant un jour le chemin qui mène au plateau de la Petite Céüse, j'ai des visions de leur présence.

Lire la suite 0 commentaires

Les biscuits de la joie d'Hildegarde de Bingen

Parce qu'on m'a demandé sur Instagram à quoi ressemblait ces biscuits et parce que le temps automnal se prête bien à ces douceurs, voici donc la recette des biscuits de la joie attribuée à Hildegarde de Bingen. Si l'on connait de cette religieuse bénédictine du XII ème siècle deux ouvrages médicaux et une connaissance approfondie de la pharmacopée, de l'utilisation des simples et des minéraux, je doute qu'elle ait réellement laissé cette recette. Mais l'histoire est ainsi faite qu'il suffit qu'une personne attribue un jour un fait à quelqu'un pour qu'il devienne vérité historique... 

 

Ceci étant, ces biscuits sont effectivement délicieux et le mélange d'épices, de miel, de sucre roux et de farine d'épeautre (dont elle fut pour le coup grande prêtresse) est particulièrement réjouissant au palais. Apportent-ils de la joie ? Sans doute, comme tout menu plaisir que l'on sait apprécier à sa juste valeur. A la maison, on en est fans, et voici la recette, simple à réaliser.

Lire la suite

La nouvelle saison du Théâtre La Passerelle, c'est maintenant !

Si vous lisez un tant soit peu régulièrement ce blog, vous connaissez mon attachement au Théâtre La Passerelle et à sa programmation. Quand nous avons reçu cet été le beau programme de la nouvelle saison, nous l'avons lu avec attention et refermé en se disant que l'on voulait tout voir ! Le fait est que l'on n'est pas les seuls, puisque certains affichent déjà complets ou quasiment.

 

C'est le cas pour Feu ! Chatterton le 6 octobre (complet), pour La Disparition, vendredi 14 et samedi 15 (quasi complet) ou encore 8h30 Rue des écoles, mercredi 2 et jeudi 3 novembre (quasi complet). Mais il y en a d'autres à voir en ce mois d'octobre, alors suivez le guide.

Lire la suite

Chronique #5 : anniversaire de La Gazette, un an déjà !

Ne vous emballez pas, ceci n'est pas une invitation à une fiesta pour fêter le premier anniversaire de ma petite Gazette. C'est juste que le temps passe (de plus en plus vite en vieillissant), que l'on arrive à la fin de ce mois de septembre et que tout a donc commencé il y a un an.

 

La première décision a été de m'installer à Gap, la deuxième de créer ce blog pour y partager cette nouvelle vie et vous faire découvrir des lieux, des personnes que j'ai pris plaisir à rencontrer et de rendre compte d'une activité culturelle que je n'imaginais pas si riche et intéressante. Je n'ai jamais été très douée pour les bilans, mais je peux quand même tirer quelques enseignements de cette première année et mesurer ce que j'aurais aimé faire et n'ai pas encore fait (pas grave, je rempile pour un an). 

Lire la suite 1 commentaires

Mots de l'Impro et jeux de mots, le 1er octobre à Chorges

Vous aimez écrire, jouez avec les mots et n'avez pas peur des challenges ? Vous appréciez les histoires lues en public et êtes curieux de découvrir ce que peux être un match d'improvisation autour des mots ? Alors cette première édition des Mots de l'Impro dans les Hautes Alpes et plus précisément à Chorges, le samedi 1er octobre, est pour vous. 

 

Mais quésaco les mots de l'impro. Il s'agit d'un concours d'écriture spontanée qui s'inspire des matchs d'improvisation théâtrales crées au Québec en 1977. Sous cette forme, les acteurs sont des auteurs amateurs qui n'ont que quelques minutes pour rédiger un texte sur des sujets qu'ils découvrent au moment du concours. Il faut donc être rapide, alerte, l'humour étant le bienvenu. Les productions sont ensuite lues au public qui est amené à voter, un jury désignant le vainqueur.

 

Quand Nathalie Mathis-Delobel, instigatrice et organisatrice de cette manifestation m'en a parlé autour d'un verre, j'ai trouvé l'idée excellente. En même temps, quand je vois le temps que je mets parfois à rédiger un simple article...

Lire la suite

L'Agriculture paysanne, rencontres et manifestations les 24 et 25 sept.

Douze jours sans publication, je m'en excuse, mais je suis en vadrouille et présentement dans le Cantal, région elle aussi agricole, avec ses vaches et veaux de Salers tranquilou dans les prés. Ce paysage bucolique m'a remis en mémoire deux manifestations et rencontres autour de l'agriculture paysanne qui ont lieu ce week-end dans les Hautes Alpes : 

 

- La Fête de l'agriculture paysanne à Briançon ce samedi 24 sept. au parc de La Schappe. 

- Et Les Rencontres paysannes du Champsaur et Valgaudemar samedi 24 et dimanche 25 sept. à Saint-Bonnet en Champsaur.

 

A l'heure du rachat de Monsanto par Bayer, créant de fait un mastodonte des semences et des pesticides, il est urgentissime de soutenir les producteurs et éleveurs locaux si l'on veut continuer à s'alimenter correctement, tout en soutenant la biodiversité et le respect de l'environnement. (lire à ce sujet La Lettre ouverte contre l'invasion de l'agrochimie dans nos assiettes signée par des chefs et restaurateurs français). Donc ce week-end, direction Briançon et Saint-Bonnet en Champsaur !

Lire la suite

Energie positive à la Foire Bio Génépi d'Embrun (10/11 sept.)

C'est évidemment le magnifique sourire de Vandana Shiva, sur cette affiche en vitrine de @ L'atelier à Gap, qui a attiré mon attention sur la Foire Bio Génépi d'Embrun. Malheureusement, je pars en déplacement et je ne pourrais donc pas y aller, ni assister à la conférence donnée le dimanche 11 par cette femme, qui milite depuis 23 ans pour la protection des droits des paysans, la conservation de la bio-diversité et la place des femmes dans l'écologie. Respect.

 

C'est donc autour de ces thématiques, mais aussi de réflexions sur les solutions à la crise énergétique et climatique avec le projet Territoires à Energie POSitive - TEPos, mené par le pays Serre-Ponçon-Ubaye-Durance, que vont se dérouler les festivités. Et j'insiste sur le mot festif car c'est une foire, avec des exposants, des ateliers, des spectacles et de quoi manger sainement auprès de restaurateurs bio,  et ce aux abords du plan d'eau d'Embrun.

Lire la suite

Faire ses condiments : Cornichons, Piccalilli et Chutney

S'il y a bien une chose avec laquelle il est difficile de procrastiner, ce sont les récoltes de fruits et légumes du potager (dit la fille qui a mis 3 jours à rédiger ce billet pour cause de torticolis). Bref, il est vivement conseillé de transformer les récoltes rapidement.  

 

Pour les feuilles de blettes, comme l'année dernière, je cuisine des Pounti auvergnats que je congèle. Et je me dis qu'à force de partager la recette, je vais finir par essaimer ce plat dans la cuisine rurale des Hautes Alpes. Mais la nouveauté cette année, ce sont les condiments. La faute aux cornichons dont je n'aime pas l'amertume quand on les consomme crus. J'ai donc décidé d'en conserver.

Lire la suite

Beauté, rêve et design chez Art et Lumière by MBD (Gap)

Cette adresse là, je l'avais sous le coude depuis ma rencontre en juin dernier avec Laure et Marc Benoit dans leur boutique/showroom Art et Lumière by MBD. Mais les vacances se profilaient, avec le désir de profiter des lumières de l'été, du farniente, des baignades et des randonnées. 

 

Maintenant que l'on s'approche de la rentrée (les meilleures choses ont une fin et c'est ainsi qu'on les apprécie), je peux vous parler de cette belle adresse de luminaires, où je dois avouer que j'en ai pris plein les mirettes, comme ont dit. Sans compter la découverte de designers et fabricants, à travers une sélection riche et éclectique qui a de quoi susciter bien des désirs. Et comme je sais qu'il n'est pas toujours facile de faire des choix, sachez que vous pouvez compter sur les conseils avisés de ces deux passionnés, qui sauront vous guider au mieux pour vous satisfaire. Alors, prêts pour une petite visite ?

Lire la suite

Deux jours d'atelier modelage au Château de Montmaur

Château de Montmaur, vue, extérieur, Hautes Alpes, Montmaur
Château de Montmaur

Je vous ai un peu délaissé la semaine dernière, mais comme tout le monde, j'avais besoin de me mettre en mode "off". M'étant souvenu de l'atelier de sensibilisation à la technique du modelage en bas et hauts-reliefs proposé par le Musée Museum Départemental des Hautes Alpes, dans le cadre de la saison culturelle de Montmaur, je m'y suis inscrite. Et grand bien m'en a pris.

 

Ce fut une excellente occasion de passer deux jours dans le très beau cadre du château de Montmaur, de rencontrer Corinne Vallière, sculptrice et artiste qui animait le stage et de m'intéresser de plus près aux éléments de décors, fresques et portes sculptés qu'offrent le château au détours de ses salles.

Lire la suite

Festival Potes de Marmot's à Guillestre du 16 au 19 août

 

 

Décidément, ce week-end du 15 août et la semaine qui suit sont riches en évènements culturels et festifs. Ceux qui n'apparaissent pas ici, sont publiés sur la page Facebook de La Gazette (à aimer si cela n'est déjà fait et en vous remerciant de votre intérêt :-)). 

 

J'avais envie de vous parler de celui-ci, le Festival Potes de Marmot's, qui se déroulera du 16 au 19 août à Guillestre et dans les alentours. Comme son nom l'indique, ce festival se propose de choyer et de chouchouter les enfants en leur offrant pendant 4 jours diverses animations et spectacles. Mis en oeuvre par le très actif Office du Tourisme de Guillestre, ce festival est une invitation à découvrir un monde imaginaire et magique fait de marionnettes, de déambulations de créatures féériques, de théâtre, de cirque ou de magie. Vous trouverez toutes les informations et le programme en cliquant ici

Lire la suite

Festival L'Echo des mots à Pont du Fossé du 15 au 19 août

J'aurais pu passer à côté du festival L'Echo des mots, si je n'étais pas aller réserver la dernière saison de Downton Abbey à la Médiathèque de Gap hier et si je n'avais pas jeté un oeil sur les programmes et flyers sur un présentoir.

 

C'est le truc ici (et j'imagine dans d'autres départements), si on n'a pas l'oeil qui traîne partout, si on ne consulte pas les réseaux sociaux ou les sites des OT, on risque de manquer des évènements intéressants. C'est pourquoi j'incite les organisateurs de manifestations à les inscrire sur le site lepetitoiseau.fr, dont je vous ai déjà parlé

 

Ceci étant dit, revenons au sujet de ce billet, à savoir ce festival qui aura lieu du 15 au 19 août à Pont du Fossé et dans la vallée du Champsaur. 

Lire la suite

L'Homme Qui... Exposition Pascal Colrat - Ecomusée de Pisançon

Depuis 2012, les aficionados du Festival de Chaillol sont familiers des illustrations de Pascal Colrat. Il est vrai que la connivence entre ses "rêveries illustrées" et la programmation des itinérances musicales de l'Espace Culturel de Chaillol (ECC) apparaît comme une évidence. 

 

Lors de la présentation à la Librairie Au Coin des Mots Passants de ce livre - fruit de la collaboration entre l'ECC, Pascal Colrat et son éditeur - Michaël Dian, le directeur artistique du Festival, nous raconta sa rencontre avec Pascal et l'évidence de l'accord entre leurs univers artistiques. Ces dessins qui illustrent les affiches et programmes sont une invitation au voyage, un murmure à l'oreille qui éveille d'emblée la curiosité. 

Lire la suite

Les chroniques du potager : saison 2016 #10 (août)

Potager, kitchen garden, Hautes Alpes, Gap, récolte, bettes, cébette, aromates
Les premières récoltes

En ce début du mois d'août où le temps oscille (vraiment) entre ne rien faire et profiter de l'été, et travailler quand même un peu - pour la Gazette et en gardant un oeil sur ce qui se passe dans les Hautes Alpes et le infos à partager. Il y a aussi le potager et le temps des récoltes.

 

Période extrêmement agréable où l'on peut enfin profiter et savourer ce que l'on a semé et planté. Et passer du temps en cuisine à transformer tout ça. Ces bettes, enfin les feuilles, vont servir de base à la farce du pounti, plat auvergnat qui me rappelle mes vacances et racines cantalouses et que j'ai exporté dans les Hautes Alpes.

 

 

Lire la suite

Lepetitoiseau.fr a pris son envol, suivez-le !

lepetitoiesau.fr, site web, informations, divertissements, sorties, Hautes Alpes,
lepetitoiseau.fr (vous pouvez cliquer sur l'image)

En ce premier août, après le traditionnel week-end de chassé-croisé entre les vacanciers, je m'adresse à ceux qui ont posé leurs valises/sacs à dos dans les Hautes Alpes. Les vacances sont faites pour lâcher prise et ne rien faire sans culpabiliser (c'est important). Néanmoins, il y a dans la région mille et une chose à visiter, des concerts et spectacles de qualité, des expositions, des marchés où s'approvisionner en produits locaux, des activités sportives... et l'on ne sait pas forcement où trouver toutes ces informations.

 

Et bien le site lepetitoiseau.fr les répertorie pour vous. En quelques clics, vous saurez quoi faire dans les Hautes Alpes, où sortir, que voir. L'initiative est excellente et méritait que je rencontre la fondatrice du site et que je vous en parle.

Lire la suite

Vêtements et accessoires Branche Verte Co. par Arthentique

Branche Verte Co., Arthentique, accessoires, vêtements, made in France, design, Alpes de Hautes Provence
Branche Verte Co. par Arthentique

Le hasard fait parfois bien les choses. Si je n'avais pas eu un rendez-vous hier matin, si je n'avais pas décidé de prendre telle rue plutôt qu'une autre, je serais passée à côté du marché des artisans et je n'aurais pas découvert les vêtements et accessoires Branche Verte Co. de Arthentique

 

Leur stand et leurs produits ont réveillé l'instinct de la blogueuse mode que je suis encore un peu. Le design, la qualité des matières, la finesse des finitions, tout m'a plu. Irrémédiablement attirée, il m'a fallu toucher et en savoir plus. J'ai donc engagé la conversation avec le couple créateur de l'atelier et de la marque. Ils ne sont pas dans les Hautes Alpes mais dans les Alpes de Haute Provence. Mais qu'importe, ce jour là, ils étaient à Gap.

Lire la suite

Le Petit Gallou, l'Epicerie Traiteur de La Joue du Loup (Le Dévoluy)

Le Petit Gallou, épicerie, traiteur, La Joue du Loup, le Dévoluy, Hautes Alpes, bonne adresse, grocery
Le Petit Gallou

Dans la rubrique bonnes adresses de chez bonnes adresses, en voici une que je voulais visiter depuis un bon moment. J'étais en contact avec les propriétaires de cette épicerie / traiteur / librairie via leur page Facebook mais je n'avais jamais pris le temps de monter jusqu'à la station de La Joue du Loup. J'ai donc profité d'une rencontre organisée par Le Petit Gallou avec l'éditrice du livre Recettes fermières des Alpes du Sud et Jérôme Million Rousseau de la distillerie artisanale Lachanenche, pour m'y rendre (ceux qui me connaissent bien savent que j'ai du mal à résister aux dégustations...).

 

Et grand bien m'en a pris car je me suis régalée, au propre comme au figuré, sauf que j'avais envie de tout acheter. Ceux qui connaissent Le Petit Gallou me comprendront et pour ceux qui découvrent, notez l'adresse dans vos tablettes et allez donc faire un tour à La Joue du Loup, vous ne le regretterez pas.

Lire la suite

Rendez-vous au 1er Festival de l'Alpage du 24 au 29 juillet

Vu le nom de ce blog, je ne pouvais pas passer à côté de ce 1er Festival de l'Alpage co-organisé par La Maison du Berger et l'Office de Tourisme d'Orcières. Il a débuté hier et se poursuit toute cette semaine au rythme de randonnées dans les alpages, de conférences, de rencontres, de spectacles, d'expositions, de projection de film et de dégustations de produits locaux dont le Génépi et son histoire. 

 

Pour tout savoir sur le programme de cette semaine, cliquez sur le lien. Mais sachez que ce festival est une belle occasion d'en savoir plus sur le pastoralisme aujourd'hui en allant à la rencontre de bergers et de bergères, sur les alpages, témoin du changement climatique, sur le travail des chiens de conduite, le tout dans une atmosphère conviviale avec pique-niques pour découvrir de délicieux produits locaux. Les randonnées sont accessibles à partir de 8 ans. 

 

 

Pour toutes informations et réservations (certaines activités étant payantes), contactez La Maison du Berger au 04 92 49 61 85. 

 

Lire la suite

Focus sur le Grand Tour des Ecrins et ses chemins d'itinérance

Parc National des Ecrins, Grand Tour des Ecrins, Hautes Alpes, Randonnées
Crédit Photo : Imberdis Ludovic & Marion - Parc national des Ecrins

Vous qui aimez la randonnée, sillonner les sentiers au coeur d'une nature dont la beauté et la diversité est préservée, ceci devrait vous intéresser. Le Parc national des Ecrins, dont la mission est de protéger et mettre en valeur la diversité des massifs et vallées qui le compose, a mis en place un projet de valorisation de ses 700 km de sentiers autour du GR 54 et du GR 50. 

 

Ce Grand Tour des Ecrins propose des circuits courts, sur 2 à 7 jours, à destination des familles ou de 15 jours pour les plus sportifs. Quitter la chaleur étouffante des villes, prendre de l'altitude, retrouver paix et sérénité en cette période troublée d'évènements tragiques, loin d'être une fuite, cela me semble essentiel. 

Lire la suite

Pour lire la suite des articles publiés, rendez-vous dans la rubrique ARCHIVES.