DEARWOOD : rencontre avec une tourneuse sur bois

J'ai découvert Dearwood un matin, en me baladant sur Instagram. Je terminais mon petit dej quand je suis tombée en arrêt sur les visuels des créations de Melody Giambiasi. Je ne saurais dire lesquels des stylos et stylos plumes, mortier, tasses ou pinceaux de maquillage m'ont d'abord tapés dans l'oeil. Je crois que c'est tout son univers en fait et la beauté du bois travaillé avec épure et finesse. J'ai donc pris contact dans la foulée pour la rencontrer.

 

Son activité de tourneuse sur bois est assez récente, puisqu'elle s'est lancée il y a juste un an. Avant le bois, il y a les fleurs et la création florale (activité qu'elle exerce toujours pour des évènements particuliers). Comment en est-elle venu à travailler cette nouvelle matière ? Par amour du bois, un sentiment partagé et cultivé familialement. C'est d'ailleurs principalement auprès de sa famille, et donc localement, qu'elle s'approvisionne en bois. Quant au métier, elle s'est formée toute seule, en autodidacte et en expérimentant. Et en écoutant aussi les conseils des tourneurs plus âgés rencontrés sur les marchés, contents de voir cet artisanat perdurer dans les mains d'une jeune femme entreprenante.

Même si elle m'a montré comment fonctionnait le tour et comment se travaillait le bois, le mystère reste entier du passage d'un morceau calibré pour se fixer sur le tour à l'objet fini. Et c'est aussi bien. J'ai appris l'importance du séchage du bois car il réagit aux différences de températures et à l'humidité. Et j'ai pu constater que c'était un travail physique, précis et minutieux au cours duquel se révélait les veines et particularités des différentes essences.

 

Les dernières créations de Dearwood étaient exposés dans la lumière de cet après-midi là. J'ai donc pu tout regarder de près, en apprécier encore la simplicité des formes et savourer la douceur du bois au touché. On y trouve du noyer, de l'hêtre, du frêne, du chêne, du buis, du cerisier, du cyprès... C'est selon l'objet et son utilité. 

 

Pendant la période des fêtes, Melody expose ses créations sur différents marchés dont voici la liste : 

  • Samedi 12 décembre à Saint Bonnet en Champsaur (aux alentours de la place Grenette et la rue de Chaillol).
  • Dimanche 13 décembre, Station de Ceüse (en bas de la station de ski).
  • Samedi 19 et dimanche 20 décembre à Savines-le-lac (aux alentours de la mairie).
  • Mardi 23 décembre à la Joue-du-Loup (près de l'office du tourisme).
  • Mercredi 24 décembre après-midi à Ancelle (place du tabac/presse).

Vous pouvez passer commande en lui envoyant un mail (dearwood@hotmail.com). Sachez aussi qu'elle peut réaliser des commandes spéciales à partir de votre propre bois. 

 

Inutile de vous dire que je vais continuer à la suivre, sur Instagram et ailleurs, car il y a dans le travail actuel de Melody Giambiasi, la promesse de belles et nouvelles réalisations à venir.