Histoire de tricot, de laine, de matière

Pas de recette de cuisine en ce vendredi, même si je vois bien que vous aimez cette rubrique. On peut faire autre chose de ces dix doigts et notamment du tricot. Ça fait déjà quelques années que tricoter est redevenu à la mode, notamment grâce à des collectifs comme Wool and the Gang et l'on trouve désormais sur l'internet mondial plein de créatrices inspirées qui proposent des modèles. 

 

Il y a une foultitude de raisons pour se mettre au tricot. Le plaisir de réaliser soi-même des modèles, le côté apaisant voire méditatif de cette activité, le développement de la créativité... Et surtout la matière et les couleurs. En ce qui me concerne, tout est partie de là, de la laine et de l'envie subite d'en faire quelque chose.

Pour la petite histoire, tout a commencé l'hiver dernier. Je suis tombée en arrêt devant cette pure laine kaki chinée en soldes chez Phildar. Je n'avais aucune idée de ce que j'allais en faire, je n'avais pas tricoté depuis des lustres mais elle m'appelait. Ce pull cintré ras du cou est donc ma toute première réalisation, modèle du catalogue A/H 14-15 de la marque. Il a des défauts bien évidemment (je ne suis pas encore au point avec les encolures et les coutures) mais j'en suis quand même fière. Et surtout il est chaud et répond à mon concept du pull-couverture. 

 

Depuis, j'en ai réalisé deux autres et toujours avec la matière et la couleur comme point de départ. Je vous parlerai prochainement de ma boutique dealeuse de laines à Gap, où je suis comme une môme dans une boutique de bonbons. 

 

Depuis que je me suis remise à tricoter, j'ai plein d'envies et surtout celle de me perfectionner afin de réaliser ce que j'ai en tête. J'ai mis la main sur un guide qui recense 700 points de tricot et crochet, une vraie mine d'or et source d'expérimentations. Il y a aussi des créatrices/stylistes que je découvre au cours de mes pérégrinations sur le net et que j'aimerais interviewer. Bref, cette rubrique Créations va s'étoffer dans le temps et j'espère qu'elle vous plaira.

 

Sur ce je vous laisse, j'ai une écharpe en alpaga à terminer. Bon week-end !