Cirque, Jazz, Danse, Théâtre... En mars à La Passerelle

Cirque, spectacle, Celui qui tombe, La Passerelle, Gap
Celui qui tombe ©Géraldine Aresteanu

Mars, bientôt le printemps (enfin) et un programme toujours riche et éclectique proposé par le Théâtre La Passerelle. Entrons dans le vif du sujet avec le premier spectacle, Celui qui tombe, conçu, mis en scène et scénographié par Yoann Bourgeois

 

Sur la scène, un plancher de bois qui lévite, craque, s'ébranle, tournoie, tangue. Dessus, six danseurs-circassiens jouent les équilibristes, cherchant à s'affranchir des lois de la gravité, luttant contre la force centrifuge. Comment éviter la chute ?

 

C'est ce que vous saurez en allant voir ce spectacle de cirque vertigineux aux intonations existentielles. Vendredi 4 et samedi 5 mars à 20h30. Sachez aussi que le samedi 5, de 13h30 à 15h30, Yoann Bourgeois animera un atelier "Quand le public planche" pour éprouver son équilibre. Gratuit sur réservation aux spectateurs munis d'un billet pour le spectacle Celui qui tombe. 

 

La suite...

Danse, Compagnie La Vouivre, spectacle, enfants, Théâtre La Passerelle, Gap
La Belle ©Marine Drouard

Mais quelles sont donc les rêves de La Belle (au bois dormant) ? A qui, à quoi, comment rêve-t-elle dans ce sommeil long de cent ans, dans lequel elle est plongée. C'est à ces questions que s'est intéressée la Cie La Vouivre, créée par les danseurs et chorégraphes Bérengère Fournier et Samuel Faccioli. Et si la belle ne rêvait pas de un mais de deux princes charmants...

 

Univers scénique et musical teinté de fantastique, dans lequel trois danseurs donnent corps au monde intérieur et onirique de la belle assoupie. Avant le baiser, avant le réveil. 

 

Spectacle dès 7 ans à voir en famille. Quand ? Le mercredi 9 mars à 18h

GoGo Penguin, Jazz, concert, GoGo Penguin, Théâtre La Passerelle, Gap
GoGo Penguin ©Arlen Connelly

Place à la musique, celle du trio GoGo Penguin, valeur montante de la scène jazz britannique, me dit-on dans l'oreillette. Et qui puiserait son inspiration aussi bien du côté d'Aphex Twin, de Chostakovich, de Massive Attack que dans les rues brumeuses et mélancoliques de Manchester. Hum... cela pique la curiosité. Je ne connais pas Manchester mais c'est là-bas que Chris Illingworth (pianiste), Nick Blacka (bassiste) et Rob Turner (batteur) se sont rencontrés (au Royal Northern College of Music) et ont formé leur groupe en 2012. 

 

Conscience professionnelle oblige, j'ai été écouter quelques morceaux et c'est assez envoutant. A écouter et à vivre le mardi 15 mars à 20h30

Spectacle, Nicolas Bonneau, Looking for Alceste, Théâtre La Passerelle, Gap
Looking for Alceste ©Richard Volante

Du mardi 29 au jeudi 31 mars, à 19h, Nicolas Bonneau nous invite à prendre part à sa quête de l'irréductible Alceste, personnage central du Misanthrope de Molière (pour ceux qui auraient oublier les classiques). Looking for Alceste, clin d'oeil au film d'Al Pacino, Looking for Richard, est l'histoire d'un comédien qui, au soir de ses quarante ans, est pris d'un soudain accès de lucidité sur le monde qui l'entoure. Il trouve en Alceste et son franc-parler, son refus du compromis et son intransigeance face à la duplicité, un double fantasmé. Et décide de monter la pièce. 

 

Accompagné de deux musiciennes - Fannystatic et Juliette Divry - mêlant la pop au baroque, Nicolas Bonneau est à la fois l'acteur et le commentateur de cette variation libre autour de la pièce de Molière. Aux questions toujours d'actualité : rester ou partir, composer ou ne rien concéder, se retirer du monde, lâcheté ou courage de la fuite. 

 

La représentation du mercredi 30 mars sera suivie d'une rencontre avec Nicolas Bonneau durant laquelle il abordera son processus de travail. Gratuit pour les spectateurs ayant leur billet pour l'une des trois représentations. 

 

Et ce n'est pas fini ! Dans le cadre du programme Les Excentrés, spectacles par Monts et Vallées, La Passerelle vous propose du 18 au 26 mars à 19h, à Tallard, Chabottes, Embrun, Chorges et Veynes, le spectacle de danse Un petit pas de deux sur ses pas de la Cie De Fakto. Sur les chansons du Petit Bal perdu de Bourvil, un couple de danseurs joyeux et énergiques nous entrainera dans les coulisses de la création d'un spectacle, en passant du tango à la danse contemporaine, de la guinguette à la samba, de la valse au hip-hop. 

 

Vous aimez les lectures ? Alors prenez note de Petite Conférence de toutes vérités sur l'existence d'après Fred Vargas, mis en lecture par Sébastien Valignat. Le vendredi 11 mars à 18h à la Médiathèque de Gap, le samedi 12 mars à 17h en appartement (suivi d'un apéro) et le dimanche 13 mars à 10h30 (suivi d'un brunch). C'est gratuit sur réservation. 

 

Enfin, je vous rappelle la très belle exposition des photographies de Maia Flore et Guillaume Martial dont je vous ai déjà parlé

 

Voilà, vous savez tout. Ne reste plus qu'à réserver vos places à la billetterie du théâtre, en ligne, ou au 04 92 52 52 52.

 

Tschüss et à très vite !