La Maison du Berger - Centre d'interprétation des cultures pastorales 

Connaissez-vous La Maison du BergerEn éditant mes photos, je me suis rendue compte que ma première visite remontait à presque un an... Je m'étais promis d'y retourner sauf que, sans voiture, c'est un peu compliqué de se rendre à Champoléon. Je trouverais peut-être un chauffeur pour le 17 mars et la fête qui clôturera l'exposition "Antonin Berger, simple soldat" de Christian Martin-Galtier. C'est d'ailleurs en allant au vernissage de l'expo que j'ai connu ce lieu. 

 

Je n'avais aucune idée préconçue sur le pastoralisme, mais en bonne citadine, j'avais quand même une vision un peu passéiste empreinte de folklore. En fait, je ne m'étais jamais posée la question de savoir ce que cela signifiait d'être berger ou bergère aujourd'hui. J'en sais un peu plus maintenant grâce à cette Maison du Berger.

Centre d'interprétation ça veut dire quoi ? Depuis 2007, La Maison du Berger mène des actions en faveur de la reconnaissance et de la valorisation des cultures pastorales alpines. Elle participe ainsi à la transmission d'un métier, de ses traditions, en l'étudiant, en en comprenant les innovations et mutations et en assurant, à travers ses activités, un lien entre les acteurs du pastoralisme et nous. 

 

Je vous conseille d'ailleurs de visiter son site qui est une mine d'informations et de ressources. Que vous souhaitiez en savoir plus sur les animations, expositions, documentation à disposition, ou bien parce que le métier vous tente. Le programme de l'année 2016 est riche en rencontres, expos, projections de films, avec comme thématique les peuples pastoraux menacés - des montagnes des Alpes aux Cévennes, en passant par le Kurdistan, le Kirghizstan, l'Himalaya et le Kenya.

Et puis il y a aussi les expositions permanentes que j'ai parcourues un peu rapidement et qui mériteraient donc une deuxième visite. Elles sont fort bien faites, on y découvre ce qu'est la vie à l'alpage ou l'estive, son histoire et les enjeux contemporains autour de ces pâturages d'été, façonnés et entretenus par les troupeaux. J'ai apprécié que le loup y ait sa place, loin des débats passionnés et virulents qu'il peut susciter, mais parce que sa présence permet de poser certaines questions. 

 

Et enfin, une boutique qui regroupe une librairie spécialisée, des produits du terroir et d'autres, liés au métier de berger. Pour les horaires, tarifs, cliquez sur les Infos pratiques

 

J'ai pour ma part noté (parce que ça me tente bien), que chaque jeudi du 16 juillet au 20 août, Rémy Pascal (animateur à la Maison du Berger) propose le temps d'une journée, d'aller à la rencontre des bergers lors d'une randonnée dans le Champsaur-Valgaudemar. On en reparlera. D'ici là, si vous voulez vous tenir informés de l'actualité de La Maison du Berger, suivez sa page Facebook

 

Tschüss et à bientôt !