Recette de la tarte aux pommes de terre du Champsaur

Parfois, j'ai des envies de tarte aux pommes de terre. Enfin depuis que je me suis installée dans les Hautes Alpes. Ici on la dit du Champsaur et à Gap on l'a trouve dans le commerce le vendredi. Pourquoi ce jour là ? Mystère. J'ai demandé à l'ami Google mais ma requête est restée sans réponse (ce qui me rassure, que Google n'est pas réponse à tout). 

 

J'imagine que chaque région paysanne a sa propre version de la tarte ou tourte aux pommes de terre. La patate est quand même une base peu onéreuse de l'alimentation et se cultive partout. Celle-ci est super simple. Avec de bons ingrédients, une bonne pâte brisée, 30 minutes de préparation et même temps de cuisson (environ), et vous avez votre déjeuner ou dîner. Avec une salade, le tour est joué.

Je disais donc qu'il vous faut une bonne pâte brisée. Voici la recette que j'utilise (les ingrédients sont pour un kilo mais je n'en utilise que la moitié. Le reste de pâte, je le congèle. Ou bien je divise les ingrédients par deux et dans ce cas, je zappe le jaune d'oeuf) :

  • 375 g de beurre doux à température ambiante, coupés en dés
  • 2 petites cuil. à café de sel
  • 2 petites cuil. à café de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 10 cl de lait entier à température ambiante (avec le jaune d'oeuf, c'est ce qui rend la pâte plus croustillante et fondante)
  • 500 g de farine de type 45 et de quoi abaisser la pâte.

Important, la préparation de la pâte ne doit pas prendre plus de 4 à 5 minutes pour éviter qu'elle ne durcisse. J'ai modifié le modus operandi parce que mélanger beurre et lait est une vrai galère. Je l'a fait à la main parce que j'aime bien pétrir mais vous pouvez aussi la faire au robot.

 

Vous mélangez farine, sel et sucre et vous incorporez le beurre. Vous mélangez ensuite le jaune d'oeuf avec le lait et vous l'ajoutez à la farine en mélangeant avec une cuillère en bois. Je termine en général à la main et si la pâte est un peu trop collante, je rajoute un peu de farine.

 

Ensuite vous la fraisez. C'est à dire que vous l'écrasez sur le plan de travail avec votre paume, sans trop la travailler, afin de la rendre plus homogène. Vous faites une jolie boule que vous enveloppez de film alimentaire et vous laissez reposer au moins deux heures au frigidaire. Cela permet au gluten contenu dans la pâte de se détendre ce qui l'empêche de rétrécir quand vous la mettrez au four (la cuisine c'est technique).

 

A savoir quand même. Si le lait et le jaune d'oeuf rendent cette pâte brisée plus fondante, elle est aussi moins facile à étaler car un peu plus friable. Et il faut la sortir du frigidaire au moins une heure avant de l'utiliser, que vous puissiez l'étaler sans problème.

 

Pour la tarte aux pommes de terre proprement dite et pour 6 personnes :

  • 2 pâtes brisées
  • 700 g de pommes de terre
  • 2 beaux poireaux
  • 1 oignon
  • 20 cl de crème fraîche
  • 1 noix de beurre
  • 1 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • sel, poivre et en ce qui me concerne de la muscade. Je ne sais pas exactement combien j'en met mais j'aime la muscade avec la pomme de terre donc j'y vais allègrement. C'est en goûtant l'assaisonnement que vous verrez, comme pour le sel et le poivre.

 

Epluchez les pommes de terre, coupez-les en quartier et faites-les cuire à l'autocuiseur environ 15 mn. Nettoyez les poireaux, ne gardez que les blancs et émincez-les finement. Pelez et émincez aussi finement l'oignon. Dans une sauteuse ou une poêle, faites-les revenir dans le beurre et l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient cuits mais sans être dorés. Faites une purée de vos pommes de terre. Ajoutez votre mélange oignon / poireaux et la crème fraîche, puis assaisonnez avec sel, poivre et muscade. 

 

Ensuite, vous foncez un moule à manqué avec une pâte brisée. Vous versez votre purée que vous répartissez uniformément. Vous posez ensuite la deuxième pâte par dessus, vous repliez la bordure de la pâte inférieure sur la pâte supérieure de façon à fermer la tourte et vous faites une petite cheminée au centre. 

 

La cuisson est de 25 à 30 mn à 200° (selon votre four). Vous pouvez la déguster tout de suite mais elle est aussi très bonne réchauffée. 

 

Et c'est comme toutes les recettes, vous pouvez aussi l'agrémenter d'autres ingrédients. L'amoureux me suggère des dés de fromage de chèvre (si je l'écoutais, on mettrait du fromage partout...) mais pourquoi pas !

 

Tshüss et bon week-end de Pâques !

 

Suivez La Gazette sur FacebookInstagramTwitterPinterest