Ce qu'il faut voir au théâtre la Passerelle en avril - Programme

Tic tac, tic tac, le temps passe. A partir en reportage dans différents coins des Hautes Alpes pour un projet éditorial dont je vous parlerai en temps voulu, j'ai pris un peu de retard dans l'agenda culturel du théâtre La Passerelle. Si c'est râpé pour le premier spectacle, voici ce qu'il faut savoir pour la suite du programme, entre la compagnie catalane Cor de Teatre qui dépoussièrent les grands airs d'opéra, tout shakespeare en un Tour Complet du Coeur, les expositions photographiques et les stages. C'est parti !

Le vendredi 22 avril, les 25 chanteurs lyriques catalans de la troupe Cor de Teatre prendront possession du plateau de La Passerelle sous la direction du metteur en scène Jordi Purti. Revisitant avec humour, fougue et impertinence les plus grands airs du répertoire, Operetta mixe chant a capella et théâtre visuel dans un enchainement de tableaux inspirés par la musique. Une course cycliste hilarante sur un air du Barbier de Séville, le tournage d'un film qui va mal finir sur La Traviata, la débandade de 4 petits cygnes égarés sur une musique de Wagner... c'est plutôt tentant. A voir en famille pour découvrir ou redécouvrir les airs des opéras de Rossini, Verdi, Wagner, Bizet, Offenbach ou Saint-Saens dans une approche différente et sans nul doute décoiffante. 

 

Réservation en ligne ou au théâtre : 04 92 52 52 52

L'histoire du spectacle de Gilles Cailleau, Le Tour Complet du Coeur, est des plus jolies (qu'elle soit vraie ou fausse, après tout nous sommes au théâtre). Celle d'une rencontre avec Antoine Garamond qui a passé 30 ans de sa vie dans une roulotte, à jouer partout avec sa femme et ses enfants, un spectacle qui faisait revivre toutes les pièces de Shakespeare. Celle d'une transmission et d'un spectacle qui fait revivre cette épopée. 

 

Sous une petite tente marocaine où l'auteur/acteur reçoit son public en amis, il relève le défi de nous faire traverser l'intégralité du répertoire du dramaturge anglais, en 3 heures et 37 escales. Avec pour fil conducteur l'histoire de la famille Garamond, il nous invite à un tour complet du coeur humain dont Shakespeare a su si bien décortiquer les méandres. 

 

A l'Usine Badin, mardi 26, mercredi 27, vendredi 29 avril à 19h30, samedi 30 à 16h. Réservation en ligne ou au théâtre : 04 92 52 52 52.

 

Je vous rappelle, pour ceux et celles qui ne l'auraient pas encore vue, l'exposition Maia Flore et Guillaume Martial à la galerie photographique du théâtre et qui se termine le 16 avril. Quant à celle qui suivra à partir du 26 avril, L'Illusion du Tranquille de François Deladerrière, je vous en reparlerai plus longuement car j'ai eu la chance de le rencontrer alors qu'il était en résidence à Gap. 

 

Et enfin pour terminer, Pauline Hercule de la Cie La Cordonnerie proposera le samedi 30 avril de 14h à 17h, une initiation ludique aux bruitages et voix off destinée à toute la famille. Tarif 22 € pour les adultes et 12 € pour les enfants de 10 à 14 ans, incluant une place pour le spectacle Blanche Neige... le 3 mai.

Informations, réservations auprès de Valérie Berest - 04 92 52 52 58 - rp1@theatre-la-passerelle.com

 

Tschüss et à +