Demandez le programme : le mois de mai à La Passerelle

Dans la rubrique Agenda, voici donc le toujours riche et éclectique programme du Théâtre La Passerelle pour ce mois de mai, qui se clôturera en beauté avec le Festival Tous Dehors (Enfin) ! 

 

Je suis un peu à la bourre, vous m'excuserez, puisque c'est demain à 19h que vous pourrez découvrir le ciné-concert, Blanche Neige ou la chute du mur de Berlin de la Cie La Cordonnerie. Une version chamboulée de ce conte que tout le monde connait, où la jeune fille devient une adolescente gothique, mutique et écorchée face une belle-mère qui fait ce qu'elle peut. Racontée du point de vue de cette dernière, l'histoire intime de ces deux héroïnes a pour toile de fond celle de la Grande Histoire, quelques jours avant la chute du mur de Berlin à l'été 1989. Comme dans leur précédent spectacle, Samuel Hercule et Métilde Weyergans mélange théâtre et cinéma avec un film muet dont ils animeront la bande son en interprétant le texte, la musique, les bruitages et l'ambiance sonore. Intrigant non ?

Le Préambule des étourdis, écrit et mis en scène par Estelle Savasta, nous conte l'histoire d'Anatole qui traine derrière lui une casserole rouge qui le fait trébucher et vaciller. Plus ou moins grande selon les jours, elle est toujours là, provoquant moqueries et taquineries. Alors Anatole se réfugie dès qu'il peut dans son atelier, son antre secrète, où il peut créer joyeusement et loin du regard des autres des oeuvres nées de la glaise. Anatole est différent, il est moqué mais il intrigue aussi et touche le coeur de Miette, qui finira par le rejoindre et lui dévoiler "sa casserole à elle". Librement adapté de l'album La Petite Casserole d'Anatole d'Isabelle Carrier, ce spectacle nous parle de la différence et de la force de l'amitié, faisant ressurgir en chacun de nous des émotions intimes car qui n'a pas eu à se débarrasser de casseroles ?

 

Mercredi 11 mai à 18h - Renseignements et réservation au 04 92 52 52 52.

 

Crédit photo : Philippe Ariagno
Crédit photo : Philippe Ariagno

Dans le cadre du projet Les Curieux de Nature, on met le cap vendredi 13 mai sur la station de Céüze, où nous sera proposé Montagne de et mis en scène par Thomas Quillardet, co-produit par La Passerelle. Chaque saison, le théâtre propose à des artistes d'adapter ou de créer des spectacle dans la nature. Ils sont accueillis en résidence à l'Usine Badin pour effectuer des repérages sur le terrain, puis pour la réalisation de leur création. J'aime beaucoup cette idée de sortir des murs du théâtre pour investir des espaces naturels. Munissez-vous juste de vêtements chauds.

 

Le titre du spectacle est explicite mais notre rapport à la montagne l'est-il ? Et avons-nous le même dans les Alpes française et leur soeur jumelle, les Alpes japonaises. Thomas Quillardet a arpenté les monts et vallées du Gapençais et s'en est allé sur l'île d'Honshu traversée par ces Alpes japonaises. Comme dans les Hautes Alpes, il y a rencontré ceux qui y vivent et les a interrogé sur le rapport qu'ils entretiennent avec leur montagne. De ce carnet bord est née la trame de Montagne où deux randonneurs, un français et un japonais, surpris par la nuit, décident d'établir leur campement dans une clairière. Bivouac et veillée s'improvisent et les esprits du lieu s'y invitent. La montagne se raconte à travers ses grandes légendes et ses petites anecdotes, le rêve et le fantastique s'immisçant peu à peu dans la réalité...

 

Vendredi 13 mai à 21h à la station de Céüze, rendez-vous sur le parking de la Sapie. Renseignements et réservation au 04 92 52 52 52.

 

A noter les autres rendez-vous autour de Montagne :

 

Vendredi 6 mai à 20h à la Maison du Berger, Les Borels à Champoléon : Paroles de Montagne 

Pour son spectacle, Thomas Quillardet a donc interrogé des randonneurs, des bergers, des alpinistes, des botanistes sur leur rapport à la montagne. Avec le comédien Benoît Carré et le traducteur japonais Akihito Hirato, il vous proposera d'entendre les paroles récoltées ou enregistrées.

Gratuit sur réservation au 04 92 52 52 52.

 

Lundi 9 mai à 18h au cinéma Le Club : projection de Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki

Pour le plaisir de revoir ce magnifique film sur grand écran. Tarif 4 euros et réservé prioritairement aux spectateurs possédant un billet pour Montagne.

 

Samedi 14 et dimanche 15 mai, de 10h à 13h et de 14h à 17h, stage de théâtre de Thomas Quillardet à l'Usine Badin, organisé en collaboration avec le CEDRA 05.

En écho à son spectacle, Thomas Quillardet proposera de travailler des scènes, des situations et des personnages autour de la thématique de la montagne. Pour le plaisir du jeu et des métamorphoses. 

 

Tarif 28 euros incluant une place pour le spectacle Montagne le vendredi 13 mai.

Réservation au 04 92 52 52 52 / rp3@theatre-la-passerelle.com

 

Crédit photo : Jean-Pierre Estournet
Crédit photo : Jean-Pierre Estournet

Dernier spectacle et avant-goût du Festival des arts de la rue, Ma Vie de Grenier de et avec Stéphane Filloque. Dans le cadre des Excentrés, ce spectacle a été réalisé en partenariat avec les villes de Aspres-sur-Buech, Chorges, Savines-le-lac, Serres, Saint-Bonnet en Champsaur, Tallard et Veynes où il sera joué du 19 au 26 mai

 

Quelle est l'histoire ? Celle de Gaëtan Lecroteux qui pour occuper la meilleure place du vide-grenier s'est installé la veille, sauf que la braderie a lieu la semaine suivante. Qu'à cela ne tienne et faisant sienne la devise "j'y suis, j'y reste, ce quinquagénaire tente d'attirer le chaland. Navigant entre les objets et les souvenirs qui leur sont associés, il se laisse entraîner à un inventaire de sa vie et finit pas déballer son histoire personnelle, entre rires et émotions. 

 

Pour les dates, lieux et horaires, cliquez sur le lien

 

Il me reste encore à vous parler de la très belle exposition des photographies de François Deladerrière à la Galerie du Théâtre et du programme du Festival Tous Dehors (Enfin) ! A suivre prochainement dans La Gazette.

 

Tschüss et bonne semaine ! 

 

Suivez La Gazette sur FacebookInstagramTwitterPinterest