Les biscuits de la joie d'Hildegarde de Bingen

Parce qu'on m'a demandé sur Instagram à quoi ressemblait ces biscuits et parce que le temps automnal se prête bien à ces douceurs, voici donc la recette des biscuits de la joie attribuée à Hildegarde de Bingen. Si l'on connait de cette religieuse bénédictine du XII ème siècle deux ouvrages médicaux et une connaissance approfondie de la pharmacopée, de l'utilisation des simples et des minéraux, je doute qu'elle ait réellement laissé cette recette. Mais l'histoire est ainsi faite qu'il suffit qu'une personne attribue un jour un fait à quelqu'un pour qu'il devienne vérité historique... 

 

Ceci étant, ces biscuits sont effectivement délicieux et le mélange d'épices, de miel, de sucre roux et de farine d'épeautre (dont elle fut pour le coup grande prêtresse) est particulièrement réjouissant au palais. Apportent-ils de la joie ? Sans doute, comme tout menu plaisir que l'on sait apprécier à sa juste valeur. A la maison, on en est fans, et voici la recette, simple à réaliser.

La base de ces biscuits, c'est la farine de petit épeautre. J'utilise de la farine raffinée qui donne une texture plus fine que celle non raffinée (on peut évidemment la passer au tamis mais la perte est importante). 

 

Pour une quinzaine de biscuits

- 250 g de farine de petit épeautre

- 90 g de beurre

- 70 g de sucre roux

- 35 g de miel

- 2 jaunes d'oeufs

- 6 g de noix de muscade

- 6 g de cannelle

- 24 clous de girofle

 

Première étape, préparation des épices. Je concasse les clous de girofles mais j'ai opté pour la muscade et la cannelle en poudre (si vous avez les moulins adéquates, vous pouvez utiliser noix de muscade et bâtons de cannelle). 

 

Ensuite, vous mélanger la farine avec les épices. Dans une casserole, vous faites fondre le beurre à feu doux puis vous y ajouter le sucre et le miel en mélangeant bien, plutôt hors du feu. Ensuite vous incorporez les jaunes d'oeufs et vous mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte de couleur unie.

 

Versez cette pâte dans le saladier avec la farine épicée et mélangez le tout (la pâte ainsi obtenue doit se détacher du saladier). 

 

Préchauffez le four à 180 degrés. Etalez la pâte en une galette d'environ 1 à 2 cm d'épaisseur et découpez les biscuits à l'aide d'un emporte-pièce. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez-les pendant exactement 13 minutes. Ils durciront en refroidissant. 

 

Et voilà, plutôt simple non ? Ces biscuits sont un peu notre rituel du soir. Mais on a aussi testé leur efficacité comme coup de fouet et coupe-faim en randonnée.

 

Pour conclure, laissons la parole à Hildegarde : "Quand l'âme et le corps fonctionnent en parfaite harmonie, ils reçoivent la récompense suprême de la santé et de la joie." Et c'est fort juste. Tschüss et à plus !