L'artiste DJOB investit la Mine du Fournel jusqu'au 25 novembre

Mystérieuse cette silhouette dans la pénombre d'une des galeries de la Mine d'argent du Fournel. C'est celle de DJOB, artiste et graffeur, invité par l'association Ethno-Logique en partenariat avec la municipalité de l'Argentière-La Bessée, à transposer le temps d'un projet, son expérience de la culture urbaine et son univers dans un monde souterrain et industriel. 

 

Je vous avais déjà parlé d'Ethno-Logique lors de l'exposition Chimères Urbaines, mais pas assez néanmoins de leurs activités qui participent à la préservation du patrimoine culturel et à la valorisation des sites patrimoniaux, notamment en invitant des artistes à s'y exprimer. Ce nouvel évènement artistique et culturel en témoigne. Il dure jusqu'au 25 novembre et des visites sont proposées au public. Si vous souhaitez des renseignements sur les dates et les horaires, c'est ici : 04 92 23 02 94.

 

A travers ce projet, La Mine du Cthulhu, DJOB propose une interprétation du monde souterrain en contexte minier. En réalisant des triptyques in situ dans les galeries de la mine, c'est une nouvelle iconographie du souterrain qui s'offre à nous, peintures abstraites s'inspirant des schémas de textures et matières présents dans la mine, ainsi que de la littérature fantastique. Il faut dire que le terrain s'y prête. 

 

Si vous avez envie de plonger dans la pénombre de ces souterrains pour y découvrir des oeuvres inédites et éphémères, sachez que l'artiste sera présent les 11, 12 et 13 novembre. Alors prenez rendez-vous au numéro de tel ci-dessus. 

 

Je vous laisse avec le 3ème teaser du projet. Les deux premiers sont visibles ici. Tschüss et bonne journée !