Une invitation au voyage : Tricots & Pulls marins de Luce Smits

Ce livre je l'attendais depuis un moment. Il est arrivé fin janvier et je l'ai évidemment tout de suite feuilleté, me régalant d'abord de la beauté des photographies, à l'image de cette couverture que l'on a envie de caresser.  La beauté de la laine, la magie des points et du tricot marin nous invitent à un voyage qui mène donc de la mer du nord à l'océan atlantique. Et puis j'ai dû le laisser de côté, faute de temps pour tricoter.

 

Lorsque je me suis remise au tricot il y a un peu plus d'un an, j'avais en tête (et j'ai toujours) la réalisation d'un pull irlandais. Je me faisais alors toute une montagne des torsades, qui sont finalement plus simples à réaliser que certains points. Mais surtout je n'avais en tête que l'Irlande, sans imaginer la richesse et la diversité des points et modèles de tricots liés aux différentes côtes de l'Angleterre et de l'Ecosse, ou encore leur histoire. 

 

Ce livre, Tricots & Pulls marins, De la mer du Nord à l'océan Atlantique, de Luce Mits aux Editions de La Martinière vient combler cette lacune et me donne des envies de pulls marins. Un brin de nostalgie des rivages et embruns de la Côte d'Opale peut-être... ou simplement mon admiration face au caractère indémodable de ces tricots de caractère. 

tricot, diy, points
Echantillons de points

Dans son introduction, Luce Smits parle avec tendresse des carnets de sa mère remplis d'échantillons, d'explications de points, de modèles de pulls marins. Et de l'importance de ce témoignage précieux et écrit (la transmission de ce savoir ayant été principalement orale pendant des générations) sur son travail de recherche textile. Et ça m'a rappelée mon ébauche personnelle de tricothèque

 

Je crois que c'est une des raisons pour lesquelles cet ouvrage me touche, hormis les modèles de pulls, vestes, écharpes (plus de 45), celle d'avoir en main un héritage et la mémoire d'une époque. 

Et que cette histoire nous soit rendue avec ces récits d'expéditions de marins partis à la découverte du nouveau monde, pêcheurs d'Islande, quittant les différentes côtes de la mer du Nord vêtus de ces tricots, qui leur assuraient le confort et dont les caractéristiques des points sont liées à leur terre d'origine. Objets de troc aussi, au cours de leurs escales, ce qui fait que l'on retrouve leurs traces sur les côtes d'Armor ou même d'Espagne. 

 

N'ayant pas encore achevé mon voyage au coeur de la Cornouailles, des côtes de l'est et du nord-est de l'Angleterre, de l'Ecosse ou de l'île d'Aran en Irlande, sans parler des escales en Espagne ou au Japon, je ne me suis pas décidée pour un modèle en particulier. Je sais qu'il me faudra d'abord travailler certains points que je ne connais pas et tricoter quelques échantillons avant de me lancer. Mais il se peut finalement, que je commence par une veste au point de riz d'inspiration japonaise. Qui sait jamais où mène les voyages...

 

Alors si vous aimez tricoter, que les pulls marins vous font rêver, commandez ce livre ! Vous ne le regretterez pas. Un grand merci aux Editions de La Martinière, sur ce, je vais aller terminer mon pull en Jersey. Tschüss et à plus !