Entrez dans l'univers de la boutique P'ti Gibus and Co (Gap)

Boutique P'tit Gibus and co, jouets, univers enfant, Gap, Hautes Alpes
Boutique P'tit Gibus and co à Gap

Ça va faire une semaine que la boutique pour enfants P'ti Gibus and Co a ouvert, dans le centre ville de Gap, rue Pasteur. Un timing parfait en cette période de quête de cadeaux de Noël ou si vous avez à faire un cadeau de naissance ou encore si vous êtes en train de planifier une fête d'anniversaire (on ne sait jamais). Parce que P'ti Gibus and Co est THE adresse, si vous cherchez des jouets et accessoires différents pour les enfants et que vous ne trouverez nulle part ailleurs à Gap.

 

C'est via le compte Instagram de La Gazette que Cécile Ancel, jeune maman fan de crochet, couture, mode et tricot, m'a contactée, m'invitant à découvrir la boutique qu'elle venait d'ouvrir. J'ai bien aimé ce premier contact virtuel et je me suis donc empressée de passer au réel.

 

Je vous préviens, rien qu'en passant devant la vitrine, vous avez envie d'y entrer. Et une fois à l'intérieur, c'est un peu comme un retour en enfance. On a envie de tout toucher, de s'attarder sur chaque jouet, chaque objet. Une belle sélection, gaie et colorée, qui mêle des rééditions de jouets anciens avec ceux de marques et éditeurs français et européens. Prêt pour la visite ?

Lire la suite

En visite au Marché de Noël de Gap - 3ème partie - Place Gavotte

Gabriel Amar, éleveur de chèvres Angora, confection, Marché de Noël, Hautes Alpes
Echarpes, bonnets, plaids, gants... Ferme de Gabriel Amar

Après la 1ère et la 2ème partie que vous avez dû lire (comment ça non !), voici donc la 3ème et dernière visite des stands du Marché de Noël de Gap, situés sur la jolie Place Gavotte. Je commence par celui de Gabriel Amar, éleveur de chèvres angora à Saint Laurent du Cros, parce que je suis une accro de la laine, de la belle laine, qui m'attire comme un aimant (je vous en ai déjà parlé ici). 

 

Je n'ai donc pas résisté à l'envie de toucher, caresser, déplier les écharpes et plaids en mohair, dont certaines couleurs sont magnifiques. A me dire que des paires de chaussettes seraient une bonne idée de cadeaux, ou bien encore ces bonnets, gants, chaussons pour enfants...

 

Et j'ai aussi pris un grand plaisir à discuter avec Gabriel de cette filière du Mohair en France qui a commencé à s'organiser au début des années 80. C'est une petite filière qui regroupe 140 éleveurs pour un cheptel de 7000 bêtes et qui produit environ 16 tonnes de laine par an. Gabriel fait partie de l'Association Mohair des Fermes de France qui garantit l'origine et la qualité des produits. Si la plupart de ses produits proviennent de la Sica Mohair, qui assure pour le compte des éleveurs la transformation de leur laine, d'autres ont été crochetés ou tricotés par sa soeur. Inutile de vous dire que je vous conseille vivement de visiter son stand. 

Lire la suite

En visite au Marché de Noël de Gap - 1ère partie - Place Jean Marcellin

Stand Châtaigne d'Ardèche, Julien de la Rocca, Marché de Noël de Gap, Hautes Alpes
Châtaignes d'Ardèche, Julien de la Rocca

Comme tout le monde, je suis en mode recherche d'idées de cadeaux (j'en ai même fait un challenge quotidien sur Instagram et Facebook) et quoi de mieux que d'aller en puiser au Marché de Noël de Gap. Comme il dure jusqu'au 24 décembre, l'option achat de dernière minute est possible, mais c'est moins rigolo que de prendre le temps de regarder, de réfléchir au cadeau qui fera plaisir et de discuter avec les artisans présents. 

 

J'aurais pu choisir une vue d'ensemble des chalets avec les lumières de Noël. Mais je préfère attaquer direct avec les Châtaignes et Délices d'Ardèche de Julien de la Rocca, premier stand sur lequel je me suis arrêtée dimanche matin. Très certainement parce que le goût de la farce aux marrons est associé dans ma mémoire à Noël (même si je n'en mange pas à chaque fois).

 

Histoire de ne pas me compliquer la vie, je vais suivre l'ordre des stands visités. Et comme je souhaite accorder une juste place à tous, ce sera en trois partie, pour les trois places sur lesquelles est réparti ce marché. Première étape, place Jean Marcellin

Lire la suite

La boutique de délices d'Anne-Lise Signouret, artisan chocolatier (Gap)

Vous aimez le chocolat, le bon chocolat artisanal, les ganaches fondantes aux parfums subtils, alors vous êtes à la bonne adresse. On m'avait déjà vanté la qualité des chocolats d'Anne-Lise Signouret, j'ai donc été ravie de faire sa connaissance sur le salon Les Femmes d'abord le week-end dernier. Et encore plus de lui rendre visite dans sa boutique / atelier qui fleure bon le chocolat, évidemment. 

 

Cette chocolaterie qui fêtera ses trois ans en février prochain, c'est l'histoire d'une passion, d'une reconversion et d'une amitié qu'Anne-Lise m'a racontée entre deux clients. Et cet ours polaire si mignon qu'on hésiterait presque à y toucher jusqu'à ce que l'on croque dedans, a été créé spécialement pour ces fêtes de fin d'année.  C'est joli l'idée d'offrir un ours à Noël, non ?

 

Lire la suite

Les bijoux vagabonds de Tcé-Tcé

Tcé-Tcé, bijoux fantaisie, créations, pièces uniques,
La roulote de Tcé-Tcé au marché de Gap - photo Céline Besson

Serait-ce le mois de décembre qui approche, la quête d'idées de cadeaux ou une réponse à donner à la question rituelle : tu veux quoi pour Noël ? Un peu de tout ça et le fait est que samedi dernier, alors que je passe depuis des années devant la roulote de Tcé-Tcé au marché de Gap, j'ai pris (enfin) le temps de m'y arrêter. C'est peut-être aussi parce que l'on se suit sur Instagram et que j'aime l'univers qui transparait dans ses publications et ses bijoux, décalés et vagabonds, comme elle les définit si bien.

 

Cela fait dix ans que Céline confectionne à la main, dans ce que j'imagine être un cabinet de curiosité, des pièces uniques et des petites séries qui mêlent éléments anciens et chinés avec des pierres fines, du verre, du coton ou même du végétal. Les inspirations sont multiples et pleine de poésie.

Lire la suite

Beauté, rêve et design chez Art et Lumière by MBD (Gap)

Cette adresse là, je l'avais sous le coude depuis ma rencontre en juin dernier avec Laure et Marc Benoit dans leur boutique/showroom Art et Lumière by MBD. Mais les vacances se profilaient, avec le désir de profiter des lumières de l'été, du farniente, des baignades et des randonnées. 

 

Maintenant que l'on s'approche de la rentrée (les meilleures choses ont une fin et c'est ainsi qu'on les apprécie), je peux vous parler de cette belle adresse de luminaires, où je dois avouer que j'en ai pris plein les mirettes, comme ont dit. Sans compter la découverte de designers et fabricants, à travers une sélection riche et éclectique qui a de quoi susciter bien des désirs. Et comme je sais qu'il n'est pas toujours facile de faire des choix, sachez que vous pouvez compter sur les conseils avisés de ces deux passionnés, qui sauront vous guider au mieux pour vous satisfaire. Alors, prêts pour une petite visite ?

Lire la suite

Lepetitoiseau.fr a pris son envol, suivez-le !

lepetitoiesau.fr, site web, informations, divertissements, sorties, Hautes Alpes,
lepetitoiseau.fr (vous pouvez cliquer sur l'image)

En ce premier août, après le traditionnel week-end de chassé-croisé entre les vacanciers, je m'adresse à ceux qui ont posé leurs valises/sacs à dos dans les Hautes Alpes. Les vacances sont faites pour lâcher prise et ne rien faire sans culpabiliser (c'est important). Néanmoins, il y a dans la région mille et une chose à visiter, des concerts et spectacles de qualité, des expositions, des marchés où s'approvisionner en produits locaux, des activités sportives... et l'on ne sait pas forcement où trouver toutes ces informations.

 

Et bien le site lepetitoiseau.fr les répertorie pour vous. En quelques clics, vous saurez quoi faire dans les Hautes Alpes, où sortir, que voir. L'initiative est excellente et méritait que je rencontre la fondatrice du site et que je vous en parle.

Lire la suite

Vêtements et accessoires Branche Verte Co. par Arthentique

Branche Verte Co., Arthentique, accessoires, vêtements, made in France, design, Alpes de Hautes Provence
Branche Verte Co. par Arthentique

Le hasard fait parfois bien les choses. Si je n'avais pas eu un rendez-vous hier matin, si je n'avais pas décidé de prendre telle rue plutôt qu'une autre, je serais passée à côté du marché des artisans et je n'aurais pas découvert les vêtements et accessoires Branche Verte Co. de Arthentique

 

Leur stand et leurs produits ont réveillé l'instinct de la blogueuse mode que je suis encore un peu. Le design, la qualité des matières, la finesse des finitions, tout m'a plu. Irrémédiablement attirée, il m'a fallu toucher et en savoir plus. J'ai donc engagé la conversation avec le couple créateur de l'atelier et de la marque. Ils ne sont pas dans les Hautes Alpes mais dans les Alpes de Haute Provence. Mais qu'importe, ce jour là, ils étaient à Gap.

Lire la suite

Le Petit Gallou, l'Epicerie Traiteur de La Joue du Loup (Le Dévoluy)

Le Petit Gallou, épicerie, traiteur, La Joue du Loup, le Dévoluy, Hautes Alpes, bonne adresse, grocery
Le Petit Gallou

Dans la rubrique bonnes adresses de chez bonnes adresses, en voici une que je voulais visiter depuis un bon moment. J'étais en contact avec les propriétaires de cette épicerie / traiteur / librairie via leur page Facebook mais je n'avais jamais pris le temps de monter jusqu'à la station de La Joue du Loup. J'ai donc profité d'une rencontre organisée par Le Petit Gallou avec l'éditrice du livre Recettes fermières des Alpes du Sud et Jérôme Million Rousseau de la distillerie artisanale Lachanenche, pour m'y rendre (ceux qui me connaissent bien savent que j'ai du mal à résister aux dégustations...).

 

Et grand bien m'en a pris car je me suis régalée, au propre comme au figuré, sauf que j'avais envie de tout acheter. Ceux qui connaissent Le Petit Gallou me comprendront et pour ceux qui découvrent, notez l'adresse dans vos tablettes et allez donc faire un tour à La Joue du Loup, vous ne le regretterez pas.

Lire la suite

Les pains de la boulangerie Lopain de Terre (Gap)

Débutons ce mois de juillet par une nouvelle bonne adresse à Gap, une adresse à vrai dire essentielle pour tous les amateurs de bons pains, celle de la boulangerie Lopain de Terre. Je dois avouer que depuis que je l'ai découverte, je ne lui ai fait que très peu d'infidélités. Comme la plupart de ses clients, j'imagine. On a mémorisé les jours et heures d'ouverture et on se retrouve, petite queue d'aficionados sur le trottoir, dans les effluves délicieuses du pain qui sort du four. 

 

Cette merveille en forme de coeur, c'est Loméga, un pain aromatique deux céréales (farine de blé T80 et seigle intégral) et 5 graines - lin, sésame, pavot, tournesol et nigelle - épice lui donnant une touche légèrement poivrée. C'est mon pain quotidien, que j'achète généralement à la coupe, mais celui-là quand je l'ai vu, je n'ai pas pu résister. Ceci étant, il m'arrive de craquer aussi pour d'autres, comme l'Alpin, le Ker Pem ou le Trio. 

Lire la suite

Visiter ou séjourner au Château de Picomtal

Jeudi dernier, j'ai été conviée au Château de Picomtal pour une présentation de la collaboration entre ce château et ceux de Tallard et de Montmaur et leur programme pour la saison estivale. J'y reviendrai. Mais comme nous avons eu droit à une visite de ce très joli château superbement restauré et qu'il offre, contrairement aux deux autres, la possibilité d'y séjourner, il entre de facto dans ma rubrique Adresses

 

J'ai déjà mentionné, à propos de Montmaur, combien j'aime les châteaux. Parce qu'ils sont un concentré d'histoire, dont l'architecture modifiée au cours des siècles en est la trace. Ils sont la mémoire de l'histoire souvent mouvementée du lieu où ils se trouvent, ainsi que celle des propriétaires qui se sont succédés au cours des siècles. Le Château de Picomtal en est un bel exemple. Du premier donjon de l'An Mil, à la tour Boniface édifiée au XIIIè siècle, en passant par les travaux d'agrandissement au XVIè siècle et les modifications apportées au XIXè siècle, il doit sa renaissance à un couple de passionnés et amoureux des vieilles pierres qui l'a acquis en 1999. Après quatre années d'importants travaux de restauration, la "vieille dame" a retrouvé sa splendeur. On peut la visiter bien évidemment, mais aussi y séjourner

Lire la suite

Déjeuner chez Picorette, sur place ou à emporter

Quand plusieurs personnes vous parlent d'un même lieu où l'on mange bien, sainement et sans se ruiner, on se dit qu'il y a matière à alimenter sa rubrique bonnes adresses. Toujours se fier au bouche à oreille, négatif ou positif, et dans le cas de Picorette, il semblerait que depuis l'ouverture il y a six mois de ce "casse-graine gourmand", l'info plus que positive circule bien, générant une clientèle fidèle. Il y a pour cela de multiples raisons que je vous invite à découvrir. 

Lire la suite

Bonne adresse : le dépôt-vente Fil en Troc à Gap

Dépôt vente, Gap, Hautes Alpes, Fil en Troc, Second hand, slow fashion
Dépôt vente Fil en Troc

C'est le printemps alors parlons de mode, d'accessoires, de futilité essentielle, d'envie de renouveau. Cela pourrait vous paraître étonnant que je débute mes bonnes adresses fashion avec celle d'un dépôt-vente, mais en réalité cela correspond bien à l'évolution de mon rapport à la mode et plus particulièrement à son industrie. Si ça vous intéresse, j'en parle dans cet article  publié la semaine dernière pendant le Fashion Revolution Day

 

Prêter attention aux étiquettes, se demander où et comment ont été fabriqués les vêtements que l'on peut acheter à bas prix, consommer différemment dans une démarche plus durable, c'est un peu mon cheval de bataille depuis quelques années. D'où mon intérêt pour les dépôts-ventes qui, il faut bien le dire, me rappelle aussi ma vie d'étudiante où j'arrivais à me vêtir dans ce type de boutiques et friperies pour un budget riquiqui. Souvenirs que je partage avec Marina, la charmante propriétaire de ce Fil en Troc, ainsi qu'un goût pour la mode et les beaux vêtements. 

Lire la suite

Chez Chiffon : bistrot, brocante, restaurant et bar à vin (Tallard)

EDIT : ce sympathique restaurant a malheureusement fermé. Je vous tiendrais au courant si il rouvre sous une autre forme.

 

Comme promis dans ma balade à Tallard, je vais vous parler aujourd'hui de Chez Chiffon, le restaurant / brocante / bistrot / bar à vin, où je me suis posée le temps du déjeuner. Après un rapide scan des différentes options qui s'offraient à moi sur la Place Commandant Dumont, j'ai aimé le concept de bistrot brocante et sa terrasse ensoleillée. Mais surtout, j'y ai retrouvée Rina, qui officiait au Chat dans la Théière à Gap. Comme beaucoup, j'étais désolée que ce restaurant ait fermé, je suis donc ravie qu'elle ait repris la gérance de Chez Chiffon. Et pour tous ceux et celles qui aimaient l'ambiance, la cuisine et les animations du Chat, et bien vous les retrouverez à présent à Tallard. 

 

Je suis arrivée trop tard pour goûter au plat du jour (hachis parmentier de confit de canard, dommage) mais elle m'a concocté une belle assiette de charcuterie, fromage, galettes de pois chiche et salade, de celles qu'elle peut servir le soir lorsque ce lieu devient bar à vin et propose des dégustations. Chacun a ses critères pour juger de la cuisine d'un restaurant, la qualité et la fraicheur des produits bien sûr, et en ce qui me concerne, le pain et la vinaigrette. Une mauvaise vinaigrette, quand elle n'est pas tout simplement industrielle, est pour moi rédhibitoire. Celle de Rina, sur une salade fraîche du marché, était tout simplement délicieuse. 

Lire la suite

Boutique Hôtel : Mon Hôtel à Gap

Débutons la semaine et la rubrique Hôtels de cette gazette avec Mon Hôtel à Gap, établissement 3 étoiles situé en plein centre ville et dont on m'avait vanté la qualité de l'accueil, des chambres et du petit-déjeuner. Rendez-vous fut donc pris la semaine dernière avec un des trois associés, ayant repris en 2013 cet hôtel connu des gapençais sous le nom d'Hôtel Porte Colombe. 

 

Séduits par l'emplacement, les volumes des chambres et l'état parfaitement entretenu de l'établissement, ils se sont attelés à un vaste chantier de rénovation afin d'offrir à leur clientèle un lieu de séjour au charme indéniable. Le fait est que si je n'habitais pas à Gap, il serait en effet - et son nom est fort bien trouvé - mon hôtel à Gap, tant je préfère aux lieux standardisés, les boutiques hôtels où l'on se sent un peu chez soi.

Lire la suite

La Maison du Berger - Centre d'interprétation des cultures pastorales 

Connaissez-vous La Maison du BergerEn éditant mes photos, je me suis rendue compte que ma première visite remontait à presque un an... Je m'étais promis d'y retourner sauf que, sans voiture, c'est un peu compliqué de se rendre à Champoléon. Je trouverais peut-être un chauffeur pour le 17 mars et la fête qui clôturera l'exposition "Antonin Berger, simple soldat" de Christian Martin-Galtier. C'est d'ailleurs en allant au vernissage de l'expo que j'ai connu ce lieu. 

 

Je n'avais aucune idée préconçue sur le pastoralisme, mais en bonne citadine, j'avais quand même une vision un peu passéiste empreinte de folklore. En fait, je ne m'étais jamais posée la question de savoir ce que cela signifiait d'être berger ou bergère aujourd'hui. J'en sais un peu plus maintenant grâce à cette Maison du Berger.

Lire la suite

Boutique Les Pelotes, une histoire de laine (à Gap)

Dans la rubrique Adresses, je vous présente Les Pelotes, ma boutique dealeuse de laine, rue du Colonel Roux à Gap. Si mon retour au tricot s'est fait via une pure laine Phildar, c'est en poussant la porte de cette boutique que mes envies de créations et de réalisations ont pris leur envol (attention lyrisme). Pour l'expliquer, je file à chaque fois la comparaison avec un magasin de bonbons. Le plaisir est d'abord visuel, puis tactile, et je me sens gourmande face à ces matières et couleurs qui s'offrent à moi. 

 

Et puis il y a Bernadette Espitallier, qui a ouvert Les Pelotes en décembre 2013. Sourire, énergie et bonne humeur la caractérisent. Elle est d'excellent conseil et sachez que si vous avez deux mains gauches, pas le temps ni l'envie de vous mettre au tricot, elle peut réaliser sur-mesure les modèles dont vous rêvez. 

Lire la suite

Visite de la Filature du Valgaudemar : de la fibre naturelle à la pelote

Ça faisait un petit moment que j'avais envie de vous parler de la Filature du Valgaudemar. Après plusieurs échanges de mails et appels téléphoniques avec la gérante de la filature, rendez-vous fut finalement pris en ce début de semaine pour une visite guidée. J'ai déjà mentionné mon amour de la matière, point de départ de mes envies de tricot. Mais connaître le processus de fabrication - de la fibre naturelle à la pelote - me titillait. Saviez-vous qu'il ne faut pas moins de vingt-cinq opérations pour y parvenir ?

 

La Filature, fondée vers 1830 par Jean Antoine Allemand, est située à Saint-Firmin, à l'entrée de la vallée du Valgaudemar (j'adore le nom de cette vallée qui m'évoque à chaque fois Le Seigneur des Anneaux). Bref, cette Filature détenue toujours en majorité par la famille Allemand a su préserver son savoir-faire et perpétue la fabrication de fils en fibres naturelles. Les laines ne subissent aucun traitement et les colorants utilisés sont certifiés Oeko-Tex et ont également un écolabel européen. Respect de la tradition et de l'environnement, une visite s'imposait.

Lire la suite

Bienvenue à la galerie Gargouill'Art de Briançon

Retour sur un petit séjour à Briançon en décembre dernier, où nous avons joué les touristes - comme la plupart des vacanciers qui faute de neige sur les pistes déambulaient dans la vieille ville. C'est dans la Grande Gargouille que j'ai découvert, grâce aux amis qui nous accompagnaient, cette galerie récemment ouverte au nom tout trouvé de Gargouill'Art. 

 

Cet étrange personnage à l'entrée, qui tient dans ses doigts de belles recommandations pour vivre heureux est à lui seul une invitation à entrer : "(..) mettre de la couleur, de la matière, un peu de dérision, sourire, aimer sans restriction, respecter les autres, la nature, partager nos joies, nos richesses, nos passions, nos talents, oublier colère, douleurs, saisir le moindre moment de bonheur et en faire un moment éternel pour tous..."

 

Ce message d'Annie Coquelin, artiste peintre, céramiste et propriétaire de cette galerie est aussi son credo, comme j'ai pu le constater en franchissant le seuil de sa porte. 

Lire la suite

Poussons la porte de Ma Fabric, tissus et créations

EDIT du 20/01/2016 : C'est avec un peu de tristesse que je viens d'apprendre la fermeture de ma fabriC. Connaissant la propriétaire, l'aventure continuera certainement sous une autre forme. Pour vous tenir informé, suivez la page Facebook de ma fabriC

 

Je vous invite aujourd'hui à pousser la porte de ma fabriC..., un magasin de tissus qui invite à la créativité et que j'affectionne tout particulièrement.

 

Dans ma décroissance par rapport à la mode et sa consommation, j'ai dans l'idée (et l'envie) de réaliser mes propres vêtements. Je ne me prétends pas styliste, loin de là, mais je possède certaines pièces dont les formes me conviennent parfaitement, et qu'il me serait possible de refaire avec de la pratique et quelques cours de couture. C'est dans cette optique que je suis entrée un jour dans cette boutique, alléchée par les noms de Petit Pan, Liberty of London, Michael Miller et les couleurs et motifs proposés. Pour l'instant, je n'ai réalisé que deux housses de coussin... mais comme vous le savez, Rome ne s'est pas faite en un jour (si si je vous assure). 

Lire la suite

Au coin des Mots Passants - librairie, papeterie et café (Gap)

S'il y a bien une activité que je n'ai jamais cessé de pratiquer depuis le jour où j'ai été en mesure de déchiffrer un texte, c'est la lecture. Et il est rare qu'une journée ne se passe sans que je m'adonne à ce plaisir. Et s'il y a un lieu où assouvir sa faim de livres et glaner de vrais conseils qui vous font découvrir de nouveaux auteurs et s'aventurer dans de nouveaux mondes, c'est bien une librairie. 

 

A Gap, nos dealeuses de livres sont Sylvia et Hélène qui tiennent la librairie indépendante Au Coin des Mots Passants. En septembre, elles m'avaient accordé un peu de temps dans le café qu'elles ont ouvert dans la librairie. Un endroit rêvé pour siroter thé, café ou jus de fruits frais, en parcourant les livres mis à disposition. Il était alors question de la rentrée littéraire.

Lire la suite