Exposition Marseille, Carte Blanche à Yohanne Lamoulère

Photographie, Exposition, Marseille, Carte Blanche, Yohanne Lamoulère, Galerie, Théâtre La Passerelle
Les sauteurs. © Yohanne Lamoulère

Le temps file vite et si vous ne l'avez pas encore vu, je vous invite à profiter de cette semaine (la dernière) pour voir l'exposition des photographies de Yohanne Lamoulère à la Galerie du théâtre La Passerelle. Marseille comme vous ne l'avez probablement jamais vu car le travail de cette jeune photographe s'inscrit dans les quartiers dans lesquels elle vit, ces fameux quartiers nord dont les médias véhiculent une image qui en fausse la réalité. 

La plupart des photographies exposées sont issues d'un projet, La France Vue d'Ici, porté par le rendez-vous photographique ImageSingulières et Médiapart. La vision qu'elle nous offre de ces quartiers et de ses habitants va à l'encontre des clichés, les travaille au corps avec une volonté de documenter les mutations de la ville, ces espaces que l'on détruit et reconstruit dans l'objectif, aussi, de repousser la pauvreté toujours plus loin et de sortir cette population de la ville. 

Lire la suite

L'eau et la femme : exposition de Varenne à la Galerie 15 Martel (Paris)

Exposition, Galerie 15 Martel Curiosity + experiences, Varenne, L'eau et la femme, Paris
L'eau et la femme de Varenne (cliquez sur l'image pour soutenir le projet d'édition)

Pourquoi donc je vous parle de cette exposition de Varenne dans une galerie parisienne ? Et bien parce que je serai au vernissage le 15 mars prochain et que j'ai hâte de découvrir cette nouvelle galerie fondée par une amie dont j'aime l'enthousiasme et l'énergie qu'elle déploie dans ses projets artistiques. Sa galerie, elle l'a conçue comme un lieu de création, un espace de liberté pour des artistes et des auteurs dont les créations sont refusées ou censurées en raison des conventions. Or, à l'heure où des pétitions entrainent des auteurs à renoncer à leur travail (dernier exemple en date, cette polémique et ses conséquences que je déplore), se dresser contre le retour des ciseaux Anastasie me semble grandement nécessaire !

 

Et puis, j'ai aussi très envie de voir la nouvelle série de tableaux d'Alex Varenne dont je connais peu l'oeuvre finalement (alors qu'il est l'auteur de beaucoup de bandes dessinées érotiques, "genre ostracisé par les cercles officiels" selon ces propres mots) (et oui, j'ai eu une période où je lisais pas mal de BD érotiques). Cette exposition est aussi l'occasion de soutenir sur Ulule le projet d'édition de ces oeuvres inédites aux éditions Zanpano et de s'offrir un tirage signé, un ouvrage dédicacé ou encore une oeuvre originale.

 

Lire la suite

Voulouz Loar / Velluto di Luna : la belle rencontre du prochain WEM#2 du Festival de Chaillol

WEM#2 Festival de Chaillol, Annie Ebrel, Riccardo Del Fra, concerts, Hautes-Alpes
Annie Ebrel et Riccardo Del Fra

C'est à nouveau à une belle rencontre musicale que nous convie le prochain WEM du Festival de Chaillolqui accueille pour quatre dates le duo composé d'Annie Ebrel au chant breton et Riccardo Del Fra, contrebassiste de jazz de renom international. Ces concerts célèbrent aussi  vingt ans de complicité musicale avec la réédition de l'album né de leur rencontre en 1997. Une invitation à vivre une belle histoire et un moment privilégié à l'écoute de ces deux voix (prenez le temps de regarder la vidéo ci-dessous, vous comprendrez ce que je veux dire). 

 

D'abord il y a une langue, le Breton, qu'Annie Ebrel chante, collecte, enseigne et transmet en la confrontant à d'autres cultures et d'autres langages. Une langue toujours vivante (parlée depuis 1500 ans, excusez du peu), une langue celtique (étrangère à qui n'est pas breton, gallois ou cornouaillais), témoin d'une longue histoire propre à faire rêver avec ses accents mystérieux. Le swing délicat et épuré de Riccardo Del Fra épouse dans ce Velours de Lune la tradition orale bretonne du chant d'Annie Ebrel. Fermez les yeux et laissez vous emporter. 

 

Les dates

Jeu. 1er mars - TALLARD - École Saint-Exupéry - 20h30

Ven. 2 mars - LA BÂTIE-NEUVE - Église - 20h30

Sam. 3 mars - CHABESTAN - Église - 20h30

Dim. 4 mars - SAINT-BONNET EN CHAMPSAUR - Église - 18h

 

Tarif unique : 8 euros - Renseignements et réservation ICI

Lire la suite

Théâtre et cinéma au programme du Théâtre du Briançonnais

Le dernier des hommes, ciné-théâtre, théâtre du Briançonnais
Le dernier des hommes, ciné-théâtre. Crédit photo : Philippe Gargon

Ce ne sont pas les idées d'articles et publications en attente qui manquent mais l'écriture de certains prend du temps, parfois... Je poursuis donc l'agenda culturel avec la programmation du théâtre du Briançonnais pour cette deuxième partie du mois de février. Et ce qui me plait bien dans ce programme, ce sont les films sélectionnés et proposés en lien avec les spectacles.

Par exemple, le film Lumière ! L'aventure commence de Thierry Frémaux qui sera projeté le lundi 12 février à 20h30 au cinéma L'Eden Studio, en lien avec Le Dernier des Hommes, film muet de F.W Murnau tourné dans les années 20. Une belle introduction à ce ciné-théâtre imaginé et mis en scène par Patrick Ponce (Cartoun Sardines Théâtre), qui donnera voix au personnage du vieux portier d'un grand hôtel, reléguée au nettoyage des lavabos. Héritant de la fortune d'un client qui décède dans ces lieux d'aisance, il revient à l'hôtel en tant que client. J'ai un souvenir assez vague de ce film (cela remonte à mes études de cinéma à la fac, autant dire une éternité) mais je me souviens que ce personnage était extrêmement touchant et attachant, même dans ses moments les plus ridicules. En multipliant les dialogues avec les musiciens bruiteurs, l'ambition affichée par le Cartoun Sardines Théâtre n'est pas seulement de "doubler, d'accompagner ou d'illustrer mais de raconter et de transcender l'histoire du film." Une belle soirée en perspective, le vendredi 16 février à 20h30, au théâtre du Briançonnais. 

 

Réservation en ligne ou au 04 92 25 52 42.

Lire la suite

Février au Théâtre La Passerelle

C'est beau une scène en attente des artistes, vous ne trouvez pas ? Là nous attendions Mélanie de Biasio et ses musiciens et nous n'avons pas été déçue, bien au contraire. Mais on s'est dit en sortant que certains parmi ceux qui ne connaissaient pas son univers musical, si particulier et unique, avaient pu être déroutés et ne pas se laisser emporter par la magie de l'instant. J'en ai eu certains échos. Comme quoi parfois, il est bon de s'intéresser à une artiste avant d'aller la voir et l'entendre...

 

Notre prochain rendez-vous sera Conférence de Choses, le 7 février à l'Usine Badin. Mais auparavant, c'est un jazz vocal explosif, avec Hildegard Lernt Fliegen, sextet mené par Andreas Schaerer et l'orchestre régional de Cannes, qui s'invite sur la scène de La Passerelle avec The Big Wig le samedi 3 février. 

Lire la suite

Mélanie de Biasio à La Passerelle et le 1er WEM du Festival de Chaillol

Mélanie de Biasio, concert, Théâtre La Passerelle, Gap
Mélanie de Biasio, crédit photo : Alexandra Ionescu

La semaine prochaine sera musicale et je m'en réjouis. Non pas que la musique soit absente de notre quotidien, mais assister à un concert ou à un spectacle est toujours un moment privilégié, de partage et d'émotions, dont je ne pense pas me lasser un jour.

Lors de la présentation de la saison du Théâtre de La Passerelle en juin dernier, l'amoureux était d'accord pour que je prenne un abonnement à la condition que l'on puisse assister au concert de Mélanie de Biasio. Bon, il n'avait guère à me convaincre tant son désir était partagé. 

Il se trouve que cette même semaine débute en fanfare les Week-Ends Musicaux du Festival de Chaillol avec le Prestige Brass Quartet, des cuivres en quatuor, qui suscite ma curiosité. 

Lire la suite

Au théâtre La Passerelle en décembre

Spectacle, Théâtre La Passerelle, DJ Set sur écoute
DJ Set (sur) écoute. Crédit photo : Jean Louis Fernandez

En ce début décembre et ces premières chutes de neige, il est des lieux où il fait bon se réchauffer, prendre du plaisir et s'enthousiasmer, le théâtre La Passerelle en fait partie.

A l'encontre de toutes règles journalistiques, je commence avec ce spectacle que vous avez peut-être vu le 28 novembre - ce DJ Set (sur) écoute, conçu et mis en scène par Mathieu Bauer.  Parce que j'ai adoré ce spectacle multiformes et inclassable qui questionne notre écoute, notre rapport aux sons et à la musique en mixant avec brio une playlist éclectique (de Purcell et Malher à John Cage, Nino Rota, Dalida ou Kate Busch) avec des textes de philosophes, poète, musiciens. Une construction en numéros qui s'apparente au cabaret et qui fait appel autant à nos émotions qu'à notre intelligence et à notre mémoire et juke box personnel. C'était mon premier spectacle de la saison et il m'a donné envie de vous parler des suivants. 

Lire la suite

Agenda : Les rendez-vous de juillet (1ère partie)

Bon, ça faisait bien trop longtemps que je ne m'étais pas assise à mon bureau pour me connecter sur ce blog et vous faire part de quelques infos. La faute à... une multitude de petites choses qui accumulées les unes aux autres ont débouché sur une immense fatigue. Je ne vais les énumérer, ce n'est pas le propos. Il aura fallu un message sur la page Facebook de La Gazette et un mail de l'association A Croche Coeur, pour que je m'y remette (comme quoi, n'hésitez pas à me contacter !).

 

Comme l'indique l'affiche ci-contre, il s'agit du dernier concert en France du Bob Cole Conservatory qui aura lieu le mercredi 12 juillet, à 20h30, à la Collégiale de Briançon. Si vous voulez vous rendre compte de la beauté des voix de ce choeur, cliquez ici. Dirigé par le Dr Jonathan Thalberg, ce concert est donc unique et gratuit (avec libre participation). Et si je vous dis que cet ensemble vocal a notamment accompagné les Rolling Stones et chanté dans des lieux tels que La Chapelle Sixtine, les Basiliques Saint-Pierre et Saint-Marc ou encore La Grande Muraille de Chine, vous mesurez la chance que vous aurez à aller l'entendre à la Collégiale de Briançon !

 

Lire la suite

Présentation des saisons 2017/2018 : Théâtre du Briançonnais, La Passerelle

Lire la suite

Tous Dehors (enfin) ! : pari tenu

Festival Tous Dehors, Plouf et Replouf, parc de la Pépinière
Plouf et replouf ©Pat Domeyne / ADDET05

Avant de vous parler d'une BD intitulée, Cultiver le bonheur pour les nuls, dans laquelle j'ai déjà puisé des exercices bénéfiques, je reviens sur ce week-end festif initié par le Théâtre La Passerelle, le festival Tous Dehors (Enfin)! et les deux autres rendez-vous désormais associés, la journée Slow Food Coolporteur et Festiv'idées organisé par l'association Mobil'Idées

 

Et du monde dehors, il y en avait, tous âges confondus, en famille, entre amis, l'espace d'un week-end la ville généralement endormie (enfin surtout le dimanche) s'est éveillée au rythme des spectacles, déambulations, concerts, marché de producteurs, dégustations... Preuve en est avec ces spectateurs dans le parc de la Pépinière venus assister à une des représentations de Plouf et Replouf de la Cie Super Super. Perso, je l'ai vu vendredi en sortant du boulot, une parfaite mise en bouche qui a balayé en de grands éclats de rire la semaine passée. Petit plaisir numéro un. 

Lire la suite

Bientôt la 5ème édition de Tous Dehors (enfin)!

Affiche, Tous Dehors (Enfin)!, Festival, Arts de la rue, Gap
Tous Dehors (Enfin)! Photo ©Joel Robinson, graphisme ©Le Pont des artistes

Pfffffffffffffffffffffff... ça c'est le long soupir poussé en me rendant compte que cela fait un mois que je n'ai rien publié... A ma décharge, mon esprit et ma concentration ont été mobilisés ces derniers temps par le colloque sur Valentine de Saint-Point qui a eu lieu à Nantes les 11 et 12 mai, et une semaine pour le moins chargée au Musée muséum départemental avec l'inauguration samedi dernier du nouveau parcours de visite et des nouvelles expositions. 

 

Ceci étant posé, revenons à cet évènement artistique et culturel que j'attends comme chaque année avec impatience, j'ai nommé l'excellent festival des arts de la rue que nous propose depuis 5 ans le Théâtre La Passerelle et la ville de Gap : Tous Dehors (Enfin)! Et vu la météo du mois de mai, ce (Enfin)!, même entre parenthèse, prend tout son sens !

 

Pendant 3 jours, entre le centre ville de Gap, le parc de la Pépinière et le domaine de Charance, nous allons pouvoir vibrer, rire et nous émerveiller devant les spectacles des compagnies françaises et internationales invitées. Le programme est riche, éclectique et à n'en pas douter surprenant et pour préparer au mieux votre festival, je vous invite à le télécharger ICI.

Lire la suite

Chronique en vrac #6 : Valentine de Saint-Point

Je l'avais mentionné dans cette chronique là, avec l'affiche du colloque reçue dernièrement et le programme des festivités, la préparation de mon intervention est devenue une réalité et une nécessité. 

 

J'ai donc profité de ma longue semaine de congé pour me replonger dans mes notes, mes bouquins sur l'histoire du Moyen Orient, sur le mythe de l'Orient, sur le contexte géopolitique à l'arrivée de Valentine de Saint-Point au Caire fin 1924. Ça tourbillonne dans ma tête, ça se précise tout en étant encore un peu flou dans un mélange d'excitation, de stress et de plaisir surtout, qu'un colloque universitaire mette en lumière différentes facettes de la vie artistique, littéraire et politique de cette femme. 

 

Je ne saurais dire à quelle date précisément elle est apparue dans ma vie. Mais c'est à la lecture de l'essai de Malek Chebel, Du Désir, que j'ai découvert son existence. Elle y était citée pour avoir écrit Le Manifeste Futuriste de la luxure en janvier 1913. Ce fut le début d'une longue recherche pour en savoir plus. 

Lire la suite

Petit aperçu à chaud du salon Artisan'Art

Point de procrastination (pour une fois). De retour du salon Artisan'Art, qui se tenait au Quattro ce week-end dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d'Art, j'avais envie de vous livrer quelques photographies de créations artisanales qui m'ont particulièrement plu.

 

Je suis un peu comme les enfants qui éprouvent le besoin immédiat de porter un nouveau vêtement. C'est pourquoi je ne résiste pas à mettre en première page cette lampe créée par Lux Lignum sur laquelle j'ai craqué et que j'ai donc acheté. Elle est unique, comme toutes les créations de cet atelier qui conçoit mobilier, luminaires et objets de décoration à partir de branches, racines et pièces de bois trouvées dans la nature. La démarche est belle, j'y reviendrai. 

Lire la suite

Que se passe t-il en avril à La Passerelle et au théâtre du Briançonnais ?

Théâtre La Passerelle, Dark Circus, Stéréoptik, concert dessiné
Dark Circus de Stéréoptik

J'avais pris l'habitude de présenter quasiment tous les mois le programme du théâtre La Passerelle, mais il est bon de bousculer les habitudes et avouons-le, j'ai du mal à m'y tenir, donc ce qui suit va concerner la première partie du mois d'avril. 

 

Et comme je reçois la programmation du théâtre du Briançonnaistout aussi intrigante et alléchante. Et bien j'avais envie de vous en parler. 

 

On commence avec Dark Circus, le nouveau spectacle de Stéréoptik. Concert dessiné, dessin et musique, l'histoire d'un cirque qui prend vie sous nos yeux. Regardez.

 

Lire la suite

Récital de violoncelle solo de Noémi Boutin au Festival de Chaillol

Festival de Chaillol, week-end musical, Hautes Alpes
Illustration de Pascal Colrat

Comme je le pressentais mi-janvier, allier un job à plein temps avec des publications régulières sur ce blog allait relever du challenge... Néanmoins je ne vous oublie pas, loin de là. 

 

Et si vous vous étonnez que je vous parle début février de concerts qui auront lieu à la fin du mois, c'est pour que vous ne vous trouviez pas dépourvus quand le temps sera venu. Je m'explique. J'ai eu la chance dimanche dernier d'assister au dernier concert de Aksak dans le cadre du premier week-end musical du Festival de Chaillol. Le concert était magnifique, la salle était pleine et nombre de personnes qui n'avaient pas réservé et qui étaient sur liste d'attente n'ont pu y assister. Voilà pourquoi, si vous ne voulez pas manquer le second, je vous invite à réserver vos places dès maintenant. 

 

Ce deuxième week-end musical accueille la violoncelliste Noémi Boutin pour un récital solo autour des Suites pour violoncelle seul de Benjamin Britten et celles de Jean-Sébastien Bach, qui les ont inspirées, deux pièces récentes de Lior Navok et Jean-François Vrod complétant ce programme.

Lire la suite

Que nous offre le Théâtre La Passerelle en janvier ?

Ne dérogeons pas aux bonnes habitudes et allons voir de plus près ce que nous propose le Théâtre La Passerelle pour ce mois de janvier : quatre nouveaux spectacles dont une création, un ciné-concert électro, du cirque et le mariage du jazz et de la Commune de Paris. 

 

Commençons par la loufoquerie philosophique, intitulée Petite conférence de toutes vérités sur l'existence, co-produit par La Passerelle, et librement adapté par Sébastien Valignat du texte presque éponyme de Fred Vargas. De cette auteure, je ne connais que les romans policiers (étant fan du commissaire Adamsberg) et j'avoue que son traité, qui se propose de résoudre l'ensemble des difficultés que posent l'amour, l'art, la philosophie, la guerre, la religion, le sens de la vie..., m'intrigue.

 

Jugez plutôt : "L'humanité est dans le pétrin. Ce n'est pas nouveau certes, mais ce n'est pas une raison pour laisser le pétrin s'installer durablement et il serait grand temps que cela s'arrête. Aussi puisque moi seul semble conscient de la responsabilité qui nous incombe, alors moi seul je prends la route et je vous torche l'essentiel de ce qu'il faut savoir dans la vie pour se démerder parmi les multiples qu'elle s'ingénie à nous jeter à la face (...)" nous disent Fred Vargas et Sébastien Valignat. Le texte est paru en 2001, mais je suis d'ores et déjà certaine qu'il est toujours, et sinon plus encore, d'actualité. 

 

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais moi ça me donne envie d'y aller et d'écouter le conférencier imaginé par Sébastien Valignat, de la Cie Cassandre, qui sera en résidence du 2 au 10 janvier à l'Usine Badin. Il y a d'ailleurs, pour ceux et celles que ça intéressent, un apéro-répet à 19h le jeudi 5 janvier (gratuit sur réservation au 04 92 52 52 52). Et pour le spectacle, c'est du 11 au 17 janvier (relâche le 15) à 19h, toujours à l'Usine Badin.

Lire la suite

Résidence de l'artiste Djob à la Mine du Fournel (retour en images)

Résidence d'artiste, Djob, Mine du Fournel, Hautes Alpes
Djob - Triptyque - Mine du Fournel

C'est une chose de vous informer d'un évènement artistique, c'en est une autre d'aller découvrir in situ le travail de l'artiste. Ayant eu l'occasion de descendre à la Mine du Fournel lundi matin en compagnie de l'artiste Djob, je reviens une dernière fois, en images, sur cette résidence co-organisée par l'association Ethno-Logique et la Mine d'Argent du Fournel

 

Dans ce projet, intitulé La Mine du Cthulhu, Djob s'est inspiré des oeuvres de l'américain H.P. Lovecraft, du lieu, de son histoire et de son atmosphère si particulière, en lien évidemment avec son univers et travail de street artist. Réalisés in situ pendant sa résidence, ses quatre triptyques s'inscrivent admirablement dans les espaces choisis. Ils font corps avec les formes, les ombres et les textures et couleurs de la roche.

 

C'est à la fois beau et étrange. Comme il est étrange de déambuler ainsi sous terre, dans ces galeries façonnées par les hommes au cours des siècles, et de tenter d'imaginer leur labeur quotidien. Cette vie dans la pénombre à extraire du minerai. Respect.

Lire la suite

L'artiste DJOB investit la Mine du Fournel jusqu'au 25 novembre

Mystérieuse cette silhouette dans la pénombre d'une des galeries de la Mine d'argent du Fournel. C'est celle de DJOB, artiste et graffeur, invité par l'association Ethno-Logique en partenariat avec la municipalité de l'Argentière-La Bessée, à transposer le temps d'un projet, son expérience de la culture urbaine et son univers dans un monde souterrain et industriel. 

 

Je vous avais déjà parlé d'Ethno-Logique lors de l'exposition Chimères Urbaines, mais pas assez néanmoins de leurs activités qui participent à la préservation du patrimoine culturel et à la valorisation des sites patrimoniaux, notamment en invitant des artistes à s'y exprimer. Ce nouvel évènement artistique et culturel en témoigne. Il dure jusqu'au 25 novembre et des visites sont proposées au public. Si vous souhaitez des renseignements sur les dates et les horaires, c'est ici : 04 92 23 02 94.

 

Lire la suite

Les rendez-vous de novembre du théâtre La Passerelle

Théâtre La Passerelle, Dites à ma mère que je suis là, Cie Etat d'Urgence, Affiche
Dites à ma mère que je suis là

Haut les coeurs !

Ça c'est parce qu'aujourd'hui beaucoup de choses m'énervent, un jour où l'humanité me désespère, un peu, beaucoup...

Et qu'encore une fois c'est par l'art que revient l'espoir, en feuilletant le programme de novembre de La Passerelle. Il est riche, éclectique, invitation à différents voyages, migratoire, au bout de la nuit, sur les traces d'Ulysse (qui nuirait gravement à la santé), musicale avec l'intriguant : passage : d'Otillie (B) ou Comme je l'entends de Benjamin Dupé. Alors ouvrons nos yeux, nos oreilles et nos coeurs et partons ensemble à la découverte de ces spectacles.

Lire la suite

La Disparition, magie d'une déambulation urbaine et mystérieuse

La Disparition, Théâtre la Passerelle, Saison 2016/2017, Begat Theatre, Gap
La Disparition, Begat Theatre

Là encore je m'incline, après avoir vécu samedi dernier cette déambulation urbaine pleine de mystères, conçue par la compagnie Begat Theatre et proposée par le théâtre La Passerelle.

 

Qu'est donc devenue Carlotta Valdez, écrivain de polars à succès, disparue alors que son éditeur attendait la livraison de La Disparition, son dernier opus au titre prémonitoire. Après une heure et demi d'enquête dans les rues de Gap, à suivre la trace de ses derniers mouvements et apparitions, à recouper les informations et indices qui m'ont été donnés, j'ai bien ma petite idée. Et j'en sais un peu plus sur Carlotta et peut-être sur moi-même, tant la mise en abime et le rapport ténu entre fiction et réalité que proposent cette expérience a quelque chose de vertigineux. 

Lire la suite

Sur Ton Dos, balade acrobatique et acte poétique à la Petite Céüse

Où comment devenir accro en l'espace de quelques heures des Curieux de Nature proposés par le théâtre La Passerelle. Je ne vais pas revenir sur ce que j'ai écris ici sur les Curieux de Nature, mais tenter de relater ce que j'ai vécu samedi dernier, en fin de journée, sur le chemin de la Petite Céüse. 

 

Volontairement, je n'avais pas regardé la vidéo "Sur Ton Dos" qui fut le point de départ de cette aventure. L'évidence pour Philippe Ariagno,  directeur du théâtre, de proposer à Frédéri Vernier et Justine Berthillot d'investir un espace naturel des Hautes Alpes et de l'habiter de leur présence acrobatique. Pour les avoir rencontrés la veille de la Générale, enthousiastes, excités et en même temps plein de questionnements, j'en savais assez et je n'avais pas besoin d'images. Mais j'en ai maintenant, de cette balade acrobatique et poétique, et il est fort possible qu'en refaisant un jour le chemin qui mène au plateau de la Petite Céüse, j'ai des visions de leur présence.

Lire la suite

La nouvelle saison du Théâtre La Passerelle, c'est maintenant !

Si vous lisez un tant soit peu régulièrement ce blog, vous connaissez mon attachement au Théâtre La Passerelle et à sa programmation. Quand nous avons reçu cet été le beau programme de la nouvelle saison, nous l'avons lu avec attention et refermé en se disant que l'on voulait tout voir ! Le fait est que l'on n'est pas les seuls, puisque certains affichent déjà complets ou quasiment.

 

C'est le cas pour Feu ! Chatterton le 6 octobre (complet), pour La Disparition, vendredi 14 et samedi 15 (quasi complet) ou encore 8h30 Rue des écoles, mercredi 2 et jeudi 3 novembre (quasi complet). Mais il y en a d'autres à voir en ce mois d'octobre, alors suivez le guide.

Lire la suite

Mots de l'Impro et jeux de mots, le 1er octobre à Chorges

Vous aimez écrire, jouez avec les mots et n'avez pas peur des challenges ? Vous appréciez les histoires lues en public et êtes curieux de découvrir ce que peux être un match d'improvisation autour des mots ? Alors cette première édition des Mots de l'Impro dans les Hautes Alpes et plus précisément à Chorges, le samedi 1er octobre, est pour vous. 

 

Mais quésaco les mots de l'impro. Il s'agit d'un concours d'écriture spontanée qui s'inspire des matchs d'improvisation théâtrales crées au Québec en 1977. Sous cette forme, les acteurs sont des auteurs amateurs qui n'ont que quelques minutes pour rédiger un texte sur des sujets qu'ils découvrent au moment du concours. Il faut donc être rapide, alerte, l'humour étant le bienvenu. Les productions sont ensuite lues au public qui est amené à voter, un jury désignant le vainqueur.

 

Quand Nathalie Mathis-Delobel, instigatrice et organisatrice de cette manifestation m'en a parlé autour d'un verre, j'ai trouvé l'idée excellente. En même temps, quand je vois le temps que je mets parfois à rédiger un simple article...

Lire la suite

Deux jours d'atelier modelage au Château de Montmaur

Château de Montmaur, vue, extérieur, Hautes Alpes, Montmaur
Château de Montmaur

Je vous ai un peu délaissé la semaine dernière, mais comme tout le monde, j'avais besoin de me mettre en mode "off". M'étant souvenu de l'atelier de sensibilisation à la technique du modelage en bas et hauts-reliefs proposé par le Musée Museum Départemental des Hautes Alpes, dans le cadre de la saison culturelle de Montmaur, je m'y suis inscrite. Et grand bien m'en a pris.

 

Ce fut une excellente occasion de passer deux jours dans le très beau cadre du château de Montmaur, de rencontrer Corinne Vallière, sculptrice et artiste qui animait le stage et de m'intéresser de plus près aux éléments de décors, fresques et portes sculptés qu'offrent le château au détours de ses salles.

Lire la suite

Festival Potes de Marmot's à Guillestre du 16 au 19 août

 

 

Décidément, ce week-end du 15 août et la semaine qui suit sont riches en évènements culturels et festifs. Ceux qui n'apparaissent pas ici, sont publiés sur la page Facebook de La Gazette (à aimer si cela n'est déjà fait et en vous remerciant de votre intérêt :-)). 

 

J'avais envie de vous parler de celui-ci, le Festival Potes de Marmot's, qui se déroulera du 16 au 19 août à Guillestre et dans les alentours. Comme son nom l'indique, ce festival se propose de choyer et de chouchouter les enfants en leur offrant pendant 4 jours diverses animations et spectacles. Mis en oeuvre par le très actif Office du Tourisme de Guillestre, ce festival est une invitation à découvrir un monde imaginaire et magique fait de marionnettes, de déambulations de créatures féériques, de théâtre, de cirque ou de magie. Vous trouverez toutes les informations et le programme en cliquant ici

Lire la suite

Festival L'Echo des mots à Pont du Fossé du 15 au 19 août

J'aurais pu passer à côté du festival L'Echo des mots, si je n'étais pas aller réserver la dernière saison de Downton Abbey à la Médiathèque de Gap hier et si je n'avais pas jeté un oeil sur les programmes et flyers sur un présentoir.

 

C'est le truc ici (et j'imagine dans d'autres départements), si on n'a pas l'oeil qui traîne partout, si on ne consulte pas les réseaux sociaux ou les sites des OT, on risque de manquer des évènements intéressants. C'est pourquoi j'incite les organisateurs de manifestations à les inscrire sur le site lepetitoiseau.fr, dont je vous ai déjà parlé

 

Ceci étant dit, revenons au sujet de ce billet, à savoir ce festival qui aura lieu du 15 au 19 août à Pont du Fossé et dans la vallée du Champsaur. 

Lire la suite

L'Homme Qui... Exposition Pascal Colrat - Ecomusée de Pisançon

Depuis 2012, les aficionados du Festival de Chaillol sont familiers des illustrations de Pascal Colrat. Il est vrai que la connivence entre ses "rêveries illustrées" et la programmation des itinérances musicales de l'Espace Culturel de Chaillol (ECC) apparaît comme une évidence. 

 

Lors de la présentation à la Librairie Au Coin des Mots Passants de ce livre - fruit de la collaboration entre l'ECC, Pascal Colrat et son éditeur - Michaël Dian, le directeur artistique du Festival, nous raconta sa rencontre avec Pascal et l'évidence de l'accord entre leurs univers artistiques. Ces dessins qui illustrent les affiches et programmes sont une invitation au voyage, un murmure à l'oreille qui éveille d'emblée la curiosité. 

Lire la suite

Lepetitoiseau.fr a pris son envol, suivez-le !

lepetitoiesau.fr, site web, informations, divertissements, sorties, Hautes Alpes,
lepetitoiseau.fr (vous pouvez cliquer sur l'image)

En ce premier août, après le traditionnel week-end de chassé-croisé entre les vacanciers, je m'adresse à ceux qui ont posé leurs valises/sacs à dos dans les Hautes Alpes. Les vacances sont faites pour lâcher prise et ne rien faire sans culpabiliser (c'est important). Néanmoins, il y a dans la région mille et une chose à visiter, des concerts et spectacles de qualité, des expositions, des marchés où s'approvisionner en produits locaux, des activités sportives... et l'on ne sait pas forcement où trouver toutes ces informations.

 

Et bien le site lepetitoiseau.fr les répertorie pour vous. En quelques clics, vous saurez quoi faire dans les Hautes Alpes, où sortir, que voir. L'initiative est excellente et méritait que je rencontre la fondatrice du site et que je vous en parle.

Lire la suite

Rendez-vous au 1er Festival de l'Alpage du 24 au 29 juillet

Vu le nom de ce blog, je ne pouvais pas passer à côté de ce 1er Festival de l'Alpage co-organisé par La Maison du Berger et l'Office de Tourisme d'Orcières. Il a débuté hier et se poursuit toute cette semaine au rythme de randonnées dans les alpages, de conférences, de rencontres, de spectacles, d'expositions, de projection de film et de dégustations de produits locaux dont le Génépi et son histoire. 

 

Pour tout savoir sur le programme de cette semaine, cliquez sur le lien. Mais sachez que ce festival est une belle occasion d'en savoir plus sur le pastoralisme aujourd'hui en allant à la rencontre de bergers et de bergères, sur les alpages, témoin du changement climatique, sur le travail des chiens de conduite, le tout dans une atmosphère conviviale avec pique-niques pour découvrir de délicieux produits locaux. Les randonnées sont accessibles à partir de 8 ans. 

 

 

Pour toutes informations et réservations (certaines activités étant payantes), contactez La Maison du Berger au 04 92 49 61 85. 

 

Lire la suite

20 ans, le bel âge du Festival de Chaillol

Comme je vous le disais précédemment, j'ai envie de lever le piedmais je m'en voudrais aussi de ne pas relayer la richesse de la saison culturelle de cet été. Ce sera forcement subjectif et donc sélectif, la ligne éditoriale ne dépendant que de mes envies, mes désirs et mes choix. Et de l'appel que peut susciter la beauté d'un dessin en couverture d'un programme comme ceux de Pascal Colrat (je vous en reparlerai).

 

L'espace culturel de Chaillol, son festival, ses week-ends musicaux, je ne les ai réellement découverts que cette année. Le 16 juillet débute la vingtième édition du festival, l'occasion de fêter une belle histoire qui s'est inscrite au fil du temps sur le territoire haut-alpin, réunissant dans un même élan et une même passion, organisateurs, bénévoles, amis du festival, musiciens, artistes et spectateurs. 

Lire la suite

Spectacles, visites, expo... Voici la saison au château de Montmaur

L'année dernière à cette même époque, cette Gazette n'existait que sur le papier (j'ai beau travailler en mode digital, je reste fidèle aux carnets de notes) et je n'ai donc pu rendre compte du foisonnement culturel dans la région pendant la saison estivale. C'est donc en septembre, que j'avais publié mon premier article sur le château de Montmaur et les excellentes raisons de le visiter. 

 

Cette année (bien que la saison ait débuté le 24 juin), je suis ravie de pouvoir partager la diversité et l'éclectisme de la programmation orchestrée par le CEDRA (Centre départemental de ressources des arts) et Thierry Gontard, gestionnaire du domaine de Montmaur. Jusqu'aux Journées Européennes du Patrimoine (les 17 et 18 septembre), vous pourrez découvrir à Montmaur des spectacles tout public, qui mettent l'accent sur l'humour musical avec des artistes qui se jouent des cadres de la représentation et sortent la musique de son contexte habituel, des expositions de différents artistes et créateurs, des ateliers, du cinéma, des visites spectacles nocturnes... et bien évidemment, la visite du château en lui-même. Demandez le programme (cliquez sur Lire la suite).

Lire la suite

Une saison, trois châteaux : Picomtal, Tallard et Montmaur

Entrée, châteaux, Picomtal, Tallard, Montmaur, Hautes Alpes, Tourisme
Trois châteaux haut-alpins à l'unisson
Lire la suite

Festival des arts vivants de Châteauvieux - 24 et 25 juin

Je vous écris de Paris, à nouveau sous le soleil, pour vous informer de la première édition du Festival des arts vivants de Châteauvieux, qui se déroulera ce week-end. 

 

Deux jours de festivités théâtrales et musicales proposées par la Compagnie La Luba et la mairie de Châteauvieux. Si vous voulez en savoir plus sur les différents spectacles, cliquez ICI

 

Evidemment quand j'ai reçu l'information, j'ai voulu en savoir un peu plus sur La Luba, qui est à la fois un collectif réunissant comédie(ne)s, universitaires et scientifiques, formateurs, travailleurs sociaux et chargée de communication, et une jeune compagnie théâtrale, avec 6 créations à son répertoire, dont vous pourrez découvrir certaines ce week-end. 

 

 

 

 

Lire la suite

Venez fêter les 5 ans de la librairie Au Coin des Mots Passants

Cela ne fait pas tout à fait cinq ans que je fréquente la Librairie Au Coin des Mots Passants, mais on n'en est pas loin. Et ce n'est pas un hasard si j'ai inauguré ma rubrique adresses avec ce lieu de culture et d'échanges (je m'en explique ici). 

 

C'est donc avec plaisir que je me fais le relais de cette journée festive que nous propose Hélène et Sylvia pour fêter les 5 ans de leur librairie. Rendez-vous le 18 juin, de 10h à 18h, Place Gavotte pour rencontrer et échanger avec les auteurs et artistes invités, vous faire dédicacer livres et cartes postales, flâner parmi les stands des partenaires de la librairie, trinquer et vous restaurer. 

 

Ce sera aussi l'occasion de découvrir Le Dictionnaire amoureux des Mots Passants auquel vous avez peut-être contribué. Moi j'ai rendu ma copie la veille de la date limite.

Lire la suite

Visiter ou séjourner au Château de Picomtal

Jeudi dernier, j'ai été conviée au Château de Picomtal pour une présentation de la collaboration entre ce château et ceux de Tallard et de Montmaur et leur programme pour la saison estivale. J'y reviendrai. Mais comme nous avons eu droit à une visite de ce très joli château superbement restauré et qu'il offre, contrairement aux deux autres, la possibilité d'y séjourner, il entre de facto dans ma rubrique Adresses

 

J'ai déjà mentionné, à propos de Montmaur, combien j'aime les châteaux. Parce qu'ils sont un concentré d'histoire, dont l'architecture modifiée au cours des siècles en est la trace. Ils sont la mémoire de l'histoire souvent mouvementée du lieu où ils se trouvent, ainsi que celle des propriétaires qui se sont succédés au cours des siècles. Le Château de Picomtal en est un bel exemple. Du premier donjon de l'An Mil, à la tour Boniface édifiée au XIIIè siècle, en passant par les travaux d'agrandissement au XVIè siècle et les modifications apportées au XIXè siècle, il doit sa renaissance à un couple de passionnés et amoureux des vieilles pierres qui l'a acquis en 1999. Après quatre années d'importants travaux de restauration, la "vieille dame" a retrouvé sa splendeur. On peut la visiter bien évidemment, mais aussi y séjourner

Lire la suite

Tous Dehors (Enfin)! - Retour en images et mille merçis

Ça y est, mon fessier n'est plus endolori suite à la position assise par terre prolongée, plus ou moins longues selon les spectacles. Il faut dire aussi que cette année, je n'ai pas boudé mon plaisir, assistant à 10 des 15 spectacles proposés par le Festival Tous Dehors (Enfin)! Et je crois aussi que je n'ai jamais autant dit merci, à chaque fin de représentation, parce que c'est le moins que l'on puisse dire à ces artistes qui nous ont offert de magnifiques prestations et spectacles. 

 

J'ai beaucoup ri, j'ai eu les larmes aux yeux, la chair de poule. J'ai été captivée, tout le temps, alors je tenais à remercier à nouveau l'équipe du théâtre La Passerelle et son directeur, Philippe Ariagno, ainsi que la ville de Gap, pour ces deux jours et demi de festivités. Je pense que je ne suis pas la seule, vu le nombre de personnes, en famille, en couple, entre amis, que j'ai pu croiser dans la ville ou au parc de la Pépinère, avec toujours le sourire aux lèvres. Cette année, 20 000 spectateurs (13 000 l'année dernière) ont répondu présents. Et ils auraient pu être plus nombreux, si 6 représentations n'avaient pas dû être annulées à cause de la pluie. Aléa des arts de la rue. 

Lire la suite

Du 27 au 29 mai, on sera Tous Dehors (Enfin)!

Enfin, nous sommes donc à J-4 de l'ouverture de la 4ème édition du Festival des arts de la rue Tous Dehors (Enfin)! Ce festival, organisé par le théâtre La Passerelle en partenariat avec la ville de Gap, les Mécènes des Cimes et le soutien de KissKissBankers, prendra ses quartiers ce week-end dans le centre ville, le domaine de Charance et le parc de la Pépinière. 

 

Tous Dehors (Enfin) !, seul festival de cette envergure dans la région PACA, nous propose de découvrir 15 spectacles de 14 compagnies, avec 44 représentations sur trois jours. Une programmation riche, variée, éclectique qui se veut le reflet de ce qui se fait de mieux actuellement dans le domaine des arts de la rue. Du théâtre, de la danse, du cirque et de la musique, disciplines qui s'entrecroisent, se mélangent et réinventent les genres pour notre plus grand plaisir. Attendez-vous à être surpris, transportés, amusés, touchés, par ces artistes qui vont investir les rues, les places et les parcs de Gap. De tels moments à partager ensemble sont rares alors il faut en profiter pleinement.

 

A compulser le programme, je vais être honnête, j'ai envie de tout voir. 

Lire la suite

L'Illusion du tranquille de François Deladerrière, belle et intrigante

Avant de vous en parler, j'y suis retournée. Contempler les photographies de François Deladerrière exposées à la Galerie du Théâtre La Passerelle. Et il y a de fortes chances que d'ici le 2 juillet, je prenne encore le temps de me laisser transporter par cette "illusion du tranquille". 

 

Aboutissement d'un travail photographique réalisé sur dix ans et plusieurs résidences dont la dernière à Gap en février dernier, cette exposition est à voir et revoir pour la beauté intrigante, étrange voire inquiétante qui se dégage de ces photographies. Une étrangeté familière qui bouscule notre rapport à la réalité et au temps. 

Lire la suite

Demandez le programme : le mois de mai à La Passerelle

Dans la rubrique Agenda, voici donc le toujours riche et éclectique programme du Théâtre La Passerelle pour ce mois de mai, qui se clôturera en beauté avec le Festival Tous Dehors (Enfin) ! 

 

Je suis un peu à la bourre, vous m'excuserez, puisque c'est demain à 19h que vous pourrez découvrir le ciné-concert, Blanche Neige ou la chute du mur de Berlin de la Cie La Cordonnerie. Une version chamboulée de ce conte que tout le monde connait, où la jeune fille devient une adolescente gothique, mutique et écorchée face une belle-mère qui fait ce qu'elle peut. Racontée du point de vue de cette dernière, l'histoire intime de ces deux héroïnes a pour toile de fond celle de la Grande Histoire, quelques jours avant la chute du mur de Berlin à l'été 1989. Comme dans leur précédent spectacle, Samuel Hercule et Métilde Weyergans mélange théâtre et cinéma avec un film muet dont ils animeront la bande son en interprétant le texte, la musique, les bruitages et l'ambiance sonore. Intrigant non ?

Lire la suite

Portrait of a drummer, nouveau week-end musical de Chaillol

Le prochain week-end musical du Festival de Chaillol débute ce jeudi (et j'aime beaucoup l'idée du w-e qui commence un jeudi). L'itinérance musicale en territoire haut alpin se poursuit avec une carte blanche donnée au batteur italien Simone Prattico. Avec le guitariste et compositeur Dano Heider et le bassiste brésilien Gerson Saeki, il nous convie à partager un moment de joyeuse exploration musicale. Un temps suspendu aux battements intimes des musiciens et à leurs échanges, nourris de nombreuses influences. 

 

Dans sa bio, Simone Prattico est décrit comme un musicien versatile, passant de la pop au funk et à la soul, du rock au jazz et à la musique brésilienne, au gré de ses différentes collaborations musicale. D'emblée ça pique la curiosité, non ?

 

Début des festivités, le jeudi 21 avril à 20h30 à la station Chaillol, Le Fayore - Centre culturel Valléen. Pour se poursuivre le vendredi 22 à 20h30 à Saint-Etienne Le Laus dans la salle polyvalente. Le samedi 23 à 20h30, ce sera au château de Tallard et enfin le dimanche 24 à 18h30 dans l'église de La Roche des Arnaud. Pour réserver vos places, cliquez sur : billetterie.

 

Je vous laisse en musique pour bien commencer la semaine. Cliquez sur Lire la suite. 

 

Suivez La Gazette sur FacebookInstagramTwitterPinterest

Lire la suite

Inscriptions ouvertes pour la 2ème édition du Red Bull Cocorico

Red Bull Cocorico 2015
Crédit photo : Rico

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous allez vous demander pourquoi je vous parle de l'évènement Red Bull Cocorico (je reconnais que ça ne de déborde pas d'infos sur le sport ici). Et bien pour deux raisons. 

 

D'abord parce que ce rallye un peu particulier s'effectuera sur la route des Alpes et reliera Briançon à Antibes, en 2 jours, les 18 et 19 juin prochains. Et ensuite parce que c'est un face à face entre deux icônes de l'automobile française : la 2CV et la 4L.

 

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 10 mai. Si ça vous dit, ça se passe ICI. Je précise que le nombre de participants est limité à 150 équipes de 2 personnes.

Lire la suite

Les Ateliers Consom' acteurs du Guillestrois et du Queyras

Ce jeune bouc au regard si doux qu'on a envie de le caresser (il aime ça, j'ai vérifié) s'appelle Cosmo. Et vous pourrez le rencontrer en participant à l'un des nombreux ateliers Consom' acteurs proposés par les offices du tourisme de Guillestre et du Queyras

 

Ça fait un moment que je suis le compte Instagram de Griot Guillestre et que j'avais envie de vous parler de ces ateliers, qui permettent aux consommateurs que nous sommes d'aller à la rencontre d'éleveurs, de producteurs, d'artisans et de leur savoir-faire. En cette période de vacances, c'est le moment d'en profiter même si certains ateliers ont lieu régulièrement. Après avoir passé quelques heures auprès de chèvres ou de vaches laitières, à les nourrir et les traire, ou bien à visiter une fromagerie et moulé vous-même votre fromage blanc au lait cru, la dégustation aura un goût fort différent. Sans parler des échanges, du partage et de la découverte de métiers pratiqués avec passion. 

Lire la suite

Ce qu'il faut voir au théâtre la Passerelle en avril - Programme

Tic tac, tic tac, le temps passe. A partir en reportage dans différents coins des Hautes Alpes pour un projet éditorial dont je vous parlerai en temps voulu, j'ai pris un peu de retard dans l'agenda culturel du théâtre La Passerelle. Si c'est râpé pour le premier spectacle, voici ce qu'il faut savoir pour la suite du programme, entre la compagnie catalane Cor de Teatre qui dépoussièrent les grands airs d'opéra, tout shakespeare en un Tour Complet du Coeur, les expositions photographiques et les stages. C'est parti !

Lire la suite

Mécénat et public apportent leur soutien au festival Tous Dehors (Enfin)!

Amoureux des arts de la rue, de la culture et des spectacles à partager et vivre ensemble, réjouissons nous. La prochaine édition du Festival Tous Dehors (Enfin)!, proposé par le Théâtre La Passerelle et mis en danger par une baisse de ses subventions, a trouvé auprès du public et de mécènes privés un soutien financier, qui confirme l'engouement et le désir de voir ce festival se pérenniser et s'installer dans la durée.

 

A La gazette, nous avions relayé l'appel au financement participatif lancé par La Passerelle qui a été un succès. 240 donateurs sur le site KissKissBankBank ont permis de récolter un peu plus de la somme demandée (8.305,00€ auxquels s'ajoutent 300€ de dons par chèque). Parallèlement, l'équipe du théâtre a rencontré et fédéré des acteurs économiques et entreprises privées - Les Mécènes des Cimes - qui ont parfaitement compris l'enjeu et les bénéfices pour Gap et la région de voir un festival culturel de cette envergure se développer.

 

N'en déplaise aux sceptiques ou au grincheux, adeptes d'un "que rien ne bouge", la tenue d'un festival des arts de la rue, à la programmation à la fois populaire et exigeante, offre une formidable visibilité à une ville et une région. Et bien mené (vu les éditions précédentes proposées par Philippe Ariagno et son équipe, on peut leur faire confiance) son rayonnement futur sera bénéfique pour tout le monde.

Lire la suite

WEM #3 de Chaillol : La soprano Tehila Nini-Goldstein invite Sferraina

C'est que le temps passe vite et qu'on arrive bientôt à la fin du mois et au troisième week-end musical proposé par l'Espace Culturel de Chaillol.

 

Cette belle itinérance musicale en territoire haut alpin nous convie cette fois-ci à nous laisser séduire et emporter par la voix et le chant de la soprano Tehila Nini-Goldstein, qui a conçu avec la complicité du percussionniste Tobias Steinberger et du luthiste David Bergmüller, musiciens du Duo Sferraina, un programme musical qui lui ressemble.

 

Encore une nouvelle découverte en ce qui me concerne car je n'ai pas assisté au concert qu'elle donna l'été dernier. Mais ce que j'ai entendu me donne envie de découvrir cette nouvelle aventure musicale, mêlant de grands airs du haut baroque italien aux mélodies yéménites de son enfance. Ainsi qu'une oeuvre nouvelle du compositeur israélien Gilad Hochman, commande de l'Espace Culturel de Chaillol. 

 

Après La Bonne Chanson, ce programme est à nouveau alléchant.

Lire la suite

Projet du Domaine du Petit Août: Cépages d'hier pour vins d'aujourd'hui 

Finalement quelle meilleure actu qu'une campagne de financement participatif pour vous parler d'un domaine, celui du Petit Août, et de ses vins que j'affectionne particulièrement. Avant de m'installer dans la région, j'ignorais qu'on y cultivait des vignes et qu'il existait des cépages traditionnels et endémiques aux Hautes Alpes tels que le Mollard (qui signifie "petite montagne") et l'Espanenc (ou Plant Droit) ou la clairette blanche. Je me suis bien rattrapée depuis...

 

J'ai rencontré Yann de Agostini, qui a créé le Domaine du Petit Août en 2009, grâce à des amis et découvert son vin autour de dégustations. Rouge, rosé ou blanc, ce sont des vins de terroirs, originaux, frais et aromatiques, qui se caractérisent aussi par un faible taux d'alcool (ce qui n'empêche pas la modération). Yann possède aujourd'hui 6 hectares qu'il cultive seul, répartis de manière très montagnarde (21 îlots sur 4 communes de la Vallée de la Durance).

 

Pourquoi a t-il besoin de nous ? Et bien pour développer le potentiel de son vignoble, planter de nouvelles parcelles de Mollard et de Plant Droit et pour cela, il doit déboiser la montagne !

Lire la suite

La Maison du Berger - Centre d'interprétation des cultures pastorales 

Connaissez-vous La Maison du BergerEn éditant mes photos, je me suis rendue compte que ma première visite remontait à presque un an... Je m'étais promis d'y retourner sauf que, sans voiture, c'est un peu compliqué de se rendre à Champoléon. Je trouverais peut-être un chauffeur pour le 17 mars et la fête qui clôturera l'exposition "Antonin Berger, simple soldat" de Christian Martin-Galtier. C'est d'ailleurs en allant au vernissage de l'expo que j'ai connu ce lieu. 

 

Je n'avais aucune idée préconçue sur le pastoralisme, mais en bonne citadine, j'avais quand même une vision un peu passéiste empreinte de folklore. En fait, je ne m'étais jamais posée la question de savoir ce que cela signifiait d'être berger ou bergère aujourd'hui. J'en sais un peu plus maintenant grâce à cette Maison du Berger.

Lire la suite

Cirque, Jazz, Danse, Théâtre... En mars à La Passerelle

Cirque, spectacle, Celui qui tombe, La Passerelle, Gap
Celui qui tombe ©Géraldine Aresteanu

Mars, bientôt le printemps (enfin) et un programme toujours riche et éclectique proposé par le Théâtre La Passerelle. Entrons dans le vif du sujet avec le premier spectacle, Celui qui tombe, conçu, mis en scène et scénographié par Yoann Bourgeois

 

Sur la scène, un plancher de bois qui lévite, craque, s'ébranle, tournoie, tangue. Dessus, six danseurs-circassiens jouent les équilibristes, cherchant à s'affranchir des lois de la gravité, luttant contre la force centrifuge. Comment éviter la chute ?

 

C'est ce que vous saurez en allant voir ce spectacle de cirque vertigineux aux intonations existentielles. Vendredi 4 et samedi 5 mars à 20h30. Sachez aussi que le samedi 5, de 13h30 à 15h30, Yoann Bourgeois animera un atelier "Quand le public planche" pour éprouver son équilibre. Gratuit sur réservation aux spectateurs munis d'un billet pour le spectacle Celui qui tombe. 

 

La suite...

Lire la suite

WE Musicaux #2 de l'Espace Culturel de Chaillol : La Bonne Chanson

A quoi donc nous invite ce titre, La Bonne Chanson, et l'envolée de cet homme voyageant grâce aux oiseaux ? A un voyage justement, une balade au coeur d'un répertoire musical que pour ma part je connais peu (voire pas du tout, soyons honnête), celui de la mélodie française, de Gabriel Fauré à Charles KoechlinNadia Boulanger et Emile Naoumoff (qui fut l'élève de cette dernière comme Koechlin fut l'élève de Fauré).

 

Après la musique russe et tzigane, ce deuxième week-end musical du Festival de Chaillol, qui se déroulera du 25 au 28 février dans quatre lieux différents, explore d'autres contrées. Et nous auront la chance d'avoir la primeur d'un disque en préparation, offert par le ténor David Lefort et le pianiste Simon Zaoui, fidèles du Festival. 

 

La Bonne Chanson est un cycle de neuf mélodies composé par Gabriel Fauré sur des textes de Paul Verlaine, tirés du recueil du même nom. C'est autour de ce recueil que s'est forgée, il y a plus de dix ans, la complicité de ces deux musiciens. Et c'est naturellement autour de lui qu'ils ont pensé le programme de ce récital, récit d'une filiation musicale ininterrompue entre le 19ème, le 20ème siècle et le 21ème siècle.

Lire la suite

Exposition Maia Flore et Guillaume Martial - Galerie du théâtre

Jusqu'au 16 avril, la Galerie du théâtre La Passerelle vous propose une exposition des travaux et recherches photographiques de Maia Flore et Guillaume Martial, lauréats 2015 du prix HSBC pour la photographie. N'attendez pas la dernière minute pour aller la voir et profitez donc des vacances pour y emmener vos enfants. Je l'ai visité une première fois en même temps qu'une classe de CP et les réactions des enfants étaient à la fois très amusantes et intéressantes.

 

Ces deux jeunes artistes ont en commun de se mettre en scène dans des espaces et des paysages avec une esthétique et une recherche propre à chacun. La poésie, la légèreté, l'étrangeté parfois qui se dégagent de leurs images nous invitent à entrer dans une histoire. A poser un regard différent sur ces espaces et décors dans lesquels s'inscrivent leur corps, avec lesquels ils jouent, nous révélant ainsi un sens nouveau. C'est surprenant, troublant, intriguant, amusant et en aucun cas ne laisse indifférent. 

 

A ma première visite, c'est l'univers de Maia Flore qui m'a immédiatement séduit. A la seconde, j'ai pénétré celui de Guillaume Martial avec délectation.

Lire la suite